Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Bada face aux réalités locales

C’est la saison d’inauguration de la 3ème génération des conseils communaux et municipaux. Comme dans une course de relais, la Cour suprême est venue à la rescousse des préfets qui n’ont pu honorer à temps leurs cahiers de charges en cette matière. L’expérience entamée en décembre 2002 poursuit son petit bonhomme de chemin avec des fortunes diverses selon les localités. Abomey-Calavi, la cité dortoir de Cotonou n’échappe pas à cette règle démocratique de renouvellement de mandat. Là encore, comme ce fut le cas un peu partout après les consultations électorales du 28 juin dernier, l’alternance a dicté sa loi. Ainsi, cette commune en pleine expansion, qui se targue d’abriter le plus grand arrondissement du Bénin en termes de population, Godomey en l’occurrence, riche de plus de 300 000 âmes, échappe au contrôle de Patrice Hounsou-Guèdè pour se retrouver dans le giron de la Renaissance du Bénin (Rb).
Georges Bada, le nouveau maître des lieux a du pain sur la planche. La ferveur populaire consécutive à son élection à la tête de cette Cité cache mal les attentes des populations qui sont restées sur leur faim quant aux actions menées par les deux précédents conseils communaux. Après l’euphorie de la victoire, place à la réalité. Les chantiers à engager sont énormes et requièrent au préalable une bonne dose d’ambition et de doigté pour leur mise en œuvre diligemment. Une ville comme Abomey-Calavi dont la vocation première est de servir de gîte aux travailleurs qui passent toute leur journée à la quête de leur gagne-pain dans la métropole ne peut calquer son essor sur celui de Cotonou, constamment en proie à la furie des eaux. Selon la spécificité de chaque ville, il faut un plan de développement communal adapté à ses atouts et réalités.
D’où l’importance d’un plan d’urbanisation devant faciliter la viabilisation des zones propices à l’habitation. C’est en cela que la nouvelle équipe dirigeante doit consacrer la rupture en évitant de mettre la charrue avant les bœufs. Car, il vaudrait mieux procéder aux lotissements desdites zones avant toute installation humaine pour éviter de se perdre dans les labyrinthes sans fin des procès d’intention liés aux opérations de lotissement-recasement vecteurs de troubles sociaux. La gestion des domaines et du foncier ne doit donc souffrir d’aucune légèreté, tout comme l’ouverture et l’entretien des voies de même que le pavage des plus importantes au fur et à mesure que les ressources le permettront. Quid de la fourniture régulière de l’eau et de l’électricité dont les communes ont confié la gestion d’ouvrage déléguée aux sociétés d’Etat qui en détiennent le monopole.
Abomey-Calavi est aussi une ville à potentialités touristiques de par ses forêts sacrées mais aussi et surtout de par sa position géographique privilégiée. En effet, ses embarcadères sont des passages incontournables pour les vagues de touristes qu’accueillent chaque année la commune de Sô-Ava et plus particulièrement la cité lacustre de Ganvié. Pour marquer l’histoire, Georges Bada devra mouiller le maillot et surtout éviter d’importer les tares de Cotonou dans sa commune. Avec Luc Atrokpo, il a en partage la même famille politique. Autant s’inspirer de ce modèle de développement qui fait parler de lui à Bohicon. Les défis sont nombreux. La Renaissance du Bénin se doit de les relever si tant est qu’elle ambitionne de compter des jours heureux à la tête de cette commune qu’elle a longtemps convoitée.

24-08-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)