Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Bousculer les vieilles habitudes

La métropole fait peau neuve. Depuis quelques semaines, certaines mauvaises habitudes qui mettent en péril l’hygiène et l’assainissement sont remises en cause par les autorités locales. En effet, à la faveur de la commémoration du 56ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance, la municipalité de Cotonou a entrepris des actions de salubrité à travers la ville. Au-delà des coups de pinceaux habituels et du balayage des principales artères, cette année, l’opération de salubrité et d’embellissement de la cité a pris une tournure particulière. Sans crier gare, le maire et ses collaborateurs se sont enfin décidés à faciliter le déplacement des piétons dans la ville. C’est ainsi que l’opération de dégagement des trottoirs encombrés a pris corps.
Avec beaucoup de résistances comme il fallait s’y attendre, les autorités aidées par la police municipale s’échinent à faire comprendre aux commerçants que les trottoirs ne sont pas des lieux de transactions commerciales et qu’il faille enfin les libérer pour que les piétons en jouissent. La persuasion verbale n’ayant pu produire les effets escomptés, le recours à la force a permis de discipliner quelques indélicats qui n’étaient pas disposés à accueillir favorablement l’application de cette nouvelle mesure. Tout doucement, les abords des voies qui étaient pris d’assaut ont commencé par être dégagés. Les étalages ont été ramenés dans les limites de leurs périmètres et les commerçants sensibilisés. De gré ou de force, face à la fermeté de la puissance publique, les contestataires ont battu en retraite.
La mairie en était là lorsque le préfet du Littoral a cru devoir corser l’addition. Sous son impulsion en intelligence avec la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), les allées du marché international de Dantokpa anarchiquement occupées par les commerçants ont été aussi dégagées pour permettre aux usagers de circuler avec beaucoup plus d’aisance. Dans cette même dynamique, les opérations mensuelles de salubrité ont été réactualisées par le préfet. C’est ainsi que le samedi 6 août dernier, la première édition de la journée de salubrité a eu lieu dans le département du Littoral qui se limite d’ailleurs à la seule commune de Cotonou. Chaque ménage était appelé à assainir son environnement immédiat et le préfet accompagné du maire ont donné le bon exemple en donnant un coup de balai à certains endroits réputés insalubres.
Maintenant, l’idéal serait que ces deux autorités poursuivent sur cette lancée. Que l’opération de salubrité et de déguerpissement des trottoirs ne soit pas un leurre. Il revient à la mairie de veiller au suivi afin que les trottoirs libérés le soient durablement. Mieux, les ménages récalcitrants qui n’ont pas cru devoir s’abonner aux structures de pré-collecte des ordures ménagères doivent être contraints à le faire. C’est de cette manière que les marécages, les terrains nus et les caniveaux à ciel ouvert seront épargnés du trop plein des déchets domestiques. Aussi, est-il de la responsabilité de structures de pré-collecte des ordures de ne déverser leur contenu que dans les zones de regroupement préalablement identifiées et réservées à cette fin. Enfin, puisque le marché Dantokpa demeure encore dans le giron de l’Etat, la Sogema devrait débourser pour que les tonnes d’ordures qui y sont quotidiennement produites soient enlevées avec la même fréquence. Pour que Cotonou devienne une ville propre et attrayante, chacun est appelé à y mettre du sien.

10-08-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)