Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Ces candidats qui s’assemblent

La grande alliance constituée pour porter Lionel Zinsou à la présidence de la République continue de faire des vagues. Le raccordement des wagons du Parti du renouveau démocratique (Prd) et de la Renaissance du Bénin (Rb) à la locomotive des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) suscite des réactions au niveau de la classe politique. Si certains ont vu venir ce coup, d’autres s’activent par contre, pour limiter en ce qui les concerne, les effets de cette surprise qu’ils n’ont pas fini de digérer. C’est ainsi qu’en fin de semaine écoulée, une coalition dite de candidats indépendants a semblé voir le jour dans le but de fusionner leurs forces pour faire échec au projet de Boni Yayi.
Mais au bout du rouleau, c’est une déclaration laconique qui a sanctionné cette rencontre, qui selon ses acteurs, n’est pas la dernière. Abdoulaye Bio Tchané, Pascal Irenée Koupaki, Issifou Kogui N’douro, Fernand Amoussou, Karimou Chabi Sika, Patrice Talon et Sébastien Ajavon, pour ne citer que ceux-là, ont échappé, fort heureusement, au piège de la désignation d’un candidat unique. C’est vrai que les pronostics en faveur de la concrétisation d’un tel projet étaient plutôt minces. Et au sortir du Bénin Marina hôtel, ces candidats qui donnent tous l’impression de s’opposer fermement au dessein du gouvernement, sont repartis chacun de son côté, déterminé dans sa quête du pouvoir.
L’erreur aurait été de forcer pour désigner l’un d’entre eux qui se lancerait en leur nom et pour leur compte dans la course à la magistrature suprême. S’ils étaient parvenus à cette extrémité, ce serait non seulement une grosse désillusion pour leurs militants et sympathisants, mais aussi un facteur de promotion de troubles. En effet, s’ils avaient franchi le Rubicon, ces candidats donneraient l’impression, non pas de nourrir des rêves légitimes pour le Bénin, mais plutôt d’œuvrer par tous les moyens pour faire échec à Boni Yayi. S’inscrire dans une démarche frontale avec le candidat du pouvoir et des autres forces politiques qui l’accompagnent serait dévier de la trajectoire de la présidentielle.
Ce n’est pas un événement que des forces se coalisent à l’approche d’une élection comme la présidentielle, que des partis qui naguère ne parlaient pas le même langage se mettent ensemble. C’est évident que toute action politique par les temps qui courent, appelle une réaction. Mais celle-ci doit être mesurée, pondérée, réaliste et au-delà de tout, pacifique. L’enjeu de 2016, ce n’est pas la personne de Boni Yayi qui, du reste, est sur le point du départ. Ce qui compte maintenant, c’est le Bénin, et tous les citoyens qui nourrissent la prétention de le diriger devraient aller au contact des populations pour partager avec elles leurs idées et programmes d’action. A terme, c’est le peuple, seul détenteur de la souveraineté qui se prononcera. La coalition évoquée aura tout son sens au second tour. C’est cette éventualité qui devrait inspirer lesdits candidats indépendants à jeter toutes leurs forces dans la bataille.

19-01-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Le Ravip vu par les Soglo
24-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Sa dernière sortie médiatique n’a pas eu du répondant comme la précédente. Accompagné de son épouse, Nicéphore Soglo s’est, une nouvelle fois, prononcé (...) Lire  

En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’impératif dialogue !
22-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’œuvre salvatrice des 7 sages
22-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Ravip vu par les Soglo
24-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’impératif dialogue !
22-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’œuvre salvatrice des 7 sages
22-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : En attendant la Cour !
15-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Houngbédji et la polémique
15-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Exit le Cfa en 2020
20-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Dialogue social en panne
19-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La lanterne rouge diplomatique
18-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1200

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)