Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Fnm, le label béninois

Dans le lot des entreprises béninoises, il n’y a pas que le secteur privé qui fait des merveilles. Des prouesses dignes d’intérêt sont aussi notées du côté du secteur public. Le Fonds national de la microfinance (Fnm) apparaît ainsi comme l’exception qui confirme la règle. Première institution publique d’appui à la microfinance au monde à obtenir la certification ISO 900 version 2008, le Fnm est en passe de rééditer l’exploit. A la fin de l’audit de renouvellement de ladite certification, l’expert Jean-Claude Sabbatier a relevé 10 points forts, 9 recommandations et chose inédite, aucun point de non-conformité.
Les facteurs qui permettent au Fnm d’obtenir ce résultat élogieux sont liés à l’engagement des responsables de l’institution à mettre en œuvre la politique Qualité, l’organisation régulière des revues techniques sur les différentes interventions, l’analyse de la maturité du Système de management qualité…, pour ne citer que ceux-là. C’est donc convaincu de la qualité du management appliqué à cette structure publique que l’expert dépêché à Cotonou a donné un avis favorable sans réserve aucune. Quitte à ce que la structure de certification la renouvelle. Avec cette performance, on se doit de ne pas désespérer de la bonne gestion des entreprises publiques.
A tout seigneur, tout honneur. Le mérite revient d’abord au chef de l’Etat qui a indiqué la marche à suivre aux responsables du Fnm. De plus, quoi qu’on dise, le Programme de microcrédits aux plus pauvres (Mcpp) qui constitue le label du Fonds est un outil diplomatique qui permet de faire connaître le Bénin auprès des pays intéressés par le succès de cette initiative. Dans sa nouvelle version, le Mcpp fait désormais bénéficier aux milliers de femmes sur toute l’étendue du territoire national une micro-assurance vie. Plusieurs autres interventions permettent à l’institution dirigée par Jean Panti de jouer sa partition dans l’autonomisation des femmes et la promotion de l’emploi des jeunes.
De plus, le dispositif managérial du Fnm lui permet aussi de s’illustrer positivement à travers la finance participative. Une intervention innovante développée grâce à l’appui de la Banque islamique de développement. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea), la Banque africaine de développement (Bad) et la Banque ouest africaine de développement (Boad) se sont déjà positionnées comme des partenaires de choix. Fait rarissime pour une entreprise publique et qui atteste s’il en était encore besoin de sa bonne gouvernance, c’est la certification régulière et dans les délais légaux de ses comptes annuels par la Chambre des comptes de la Cour suprême.
Maintenant que le FNM a résisté aux assauts politiques et a su s’imposer comme un outil technique et efficace de lutte contre la pauvreté, il revient aux acteurs politiques de tous bords d’œuvrer à sa pérennisation. Pour l’instant, les travailleurs du Fonds et les bénéficiaires de ses interventions ont les regards tournés vers l’organisme certificateur appelé à valider l’avis favorable de l’expert Jean-Claude Sabbatier.

30-07-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est un ouf de soulagement pour les étudiants. Ceux inscrits à l’Université de Parakou et qui sont en instance de soutenance viennent de voir une (...) Lire  

En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Emile Madjronon (...)
18-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Centre lâché par Abiola
4-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Drôle de médiation !
3-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Méchante bru !
30-03-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’étrange silence de Talon !
29-03-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réplique au crime !
29-03-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Une longueur d’avance !
28-03-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La salubrité mise en veilleuse
28-03-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La croisade de tous les instants
27-03-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1290

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)