Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : L’homogénéité du Prd

Jusqu’au 28 février prochain, Adrien Houngbédji peut dormir tranquille. En moins de trois semaines, il a réussi à prouver à la face du monde qu’il maîtrise ce qu’il appelle si bien « le peuple Prd ». Tout a commencé en septembre lors de l’édition 2015 de l’Université de vacances du Parti du renouveau démocratique (Prd) où il avait clairement indiqué qu’il combattait en réalité un système et non des hommes. Raison pour laquelle il estimait que son parti ne pouvait choisir un candidat sans avoir initié et clos des concertations avec les autres forces politiques y compris celles du pouvoir. A cette occasion, subtilement, le leader des « tchoco-tchoco » avait déjà clairement indiqué sa position. La messe était déjà dite, et Houngbédji n’a fait que préparer ses militants et l’opinion à ce qui s’est réalisé le 12 janvier dernier, jour de clôture du dépôt des candidatures pour le compte de la présidentielle de 2016.
Face au tollé, Adrien Houngbédji, en homme averti, a étouffé toute velléité dans l’œuf, en allant à la rencontre de sa base pour la convaincre de la pertinence du choix opéré. Les multiples séances d’explication ont donc porté leurs fruits, à en juger par la grande mobilisation du week-end dernier au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les caciques du parti, tous présents aux côtés de leur leader, ont salué ce choix. Samedi dernier, c’est un Prd pétillant de forme qui a investi Lionel Zinsou, candidat à la présidentielle et par ailleurs, Premier ministre de Boni Yayi. Au-delà des invectives et des attaques de toutes sortes, Adrien Houngbédji a réussi à maintenir son groupe uni, décidé à œuvrer pour la victoire de Lionel Zinsou.
Contrairement aux Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et à la Renaissance du Bénin, le président de l’Assemblée nationale démontre à merveille qu’il sait manœuvrer sa troupe. Boni Yayi n’a pas pu en faire autant. Malgré son charisme, le chef de l’Etat a été défié dans son propre camp, par des ténors qui lui vouaient naguère un culte. Rachidi Gbadamassi, Arifari Bako, Marcel de Souza, Karimou Chabi Sika, volent désormais de leurs propres ailes. De son côté, Léhady Soglo n’a pas su trouver la recette magique pour faire gober aux siens le nouveau partenariat politique qu’il vient de conclure. Désavoué par son propre géniteur, il subit aussi la fronde de certains élus locaux et communaux de Cotonou et de Bohicon.
Houngbédji, en bon leader, peut se targuer d’avoir réussi là où ses nouveaux partenaires ont échoué. Mais il a pris un gros risque. Il sait mieux que quiconque que « confier son destin et celui de tout un peuple à un homme, ne sera jamais un acte banal ». Bien qu’il donne l’impression de conduire sa barque avec brio, il lui reste à prouver que le « peuple Prd » est capable de voter massivement pour un candidat autre que celui issu des rangs du parti. Au soir du 28 février, il lui sera donné de sortir par la grande porte, avec tous les honneurs, ou de s’éclipser par la fenêtre, couvert de honte.

1er-02-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)