Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : La bataille de Zè

Les frères ennemis sont à nouveau sur pied de guerre. Exit les années de la présidence Kérékou où ils étaient en de bons termes. Valentin Aditi Houdé, Barnabé Dassigli et Etienne Kossi se sont déjà lancés dans la bataille des législatives de 2019. Au centre de la guéguerre, le contrôle de la commune de Zè, un vivier électoral par excellence. Il a fallu que le premier, reconnu comme un leader incontournable dans la localité, annonce qu’il demeure un partisan de Patrice Talon, pour qu’on assiste à un branle-bas dans les états-majors politiques de la 6ème circonscription électorale. Ne voulant pas se laisser enterrer vivant, politiquement parlant, Etienne Kossi, ancien ministre de Boni Yayi, s’est dépêché de rallier l’Union fait la nation, bloc politique affilié à la mouvance présidentielle, à la vitesse de la lumière. Le troisième, Barnabé Dassigli, a réussi à se libérer de la tutelle de Valentin Houdé et s’est retrouvé au gouvernement depuis avril 2016.
Le plus en vue, Valentin Houdé, premier questeur de l’Assemblée nationale, est député de la localité depuis la 2ème législature. Il totalise à ce jour 22 années d’expérience parlementaire. Il a réussi la prouesse de recueillir sans discontinuer les faveurs des populations qui ont toujours jeté leur dévolu sur sa candidature depuis 1995. Dans un passé récent, désireux de réduire son influence dans la zone, Boni Yayi a fait feu de tout bois pour le fragiliser dans les urnes. Mais il n’a jamais réussi à l’évincer. Véritable animal politique, il tient opiniâtrement tête à tous ses pourfendeurs. Fin stratège, tantôt en alliance, tantôt seul contre tous, il n’a de cesse de tirer son épingle du jeu. Soutien de Sébastien Ajavon au premier tour de la présidentielle de mars 2016, il a jeté son dévolu sur Patrice Talon au second tour conformément au mot d’ordre de son candidat. Mais dès qu’il a réitéré ces jours-ci son soutien au chef de l’Etat, ses adversaires les plus en vue se sont sentis menacés.
Bien que membre du gouvernement, Barnabé Dassigli est sur ses gardes. Naguère, il filait le parfait amour avec Valentin Houdé à telle enseigne que les deux ont conduit la liste de l’Alliance nationale pour la démocratie (And) aux législatives de 2015. Mais cette union n’a duré que le temps d’un clignement de paupières. Désormais en conflit avec son ex-allié, Barnabé Dassigli s’est approprié l’alliance au détriment de son adversaire. Il caresse certainement le rêve de lui ravir enfin la vedette au terme des prochaines joutes électorales. De son côté, le duo formé par les deux anciens ministres de Boni Yayi, est aux aguets. Sous la bannière des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) Etienne Kossi et Jean Gbéto Dansou ont prouvé qu’il fallait compter aussi avec eux. Mais, sont-ils encore à même de peser dans les urnes comme auparavant ?
Aujourd’hui, les trois camps se retrouvent au sein de la mouvance présidentielle. Tous voudront se positionner pour solliciter les suffrages des populations. De quel côté se penchera Patrice Talon ? Ce dernier entretient des relations privilégiées avec Valentin Houdé dont les bases politiques sont solidement enracinées dans la localité. Et celui-ci n’a encore essuyé aucun revers électoral. Depuis 1995, il sort victorieux des urnes sans discontinuer. On ne peut en dire autant de ses vis-à-vis. Sauf séisme politique, il conservera encore son siège au parlement. La pression est beaucoup plus dans le camp de ses adversaires qui devront se battre pour prouver à l’opinion qu’ils ne comptent pas pour du beurre à Zè. Leur survie politique ne tient qu’à un fil.

23-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Tricherie à assumer !
3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Exit la grève !
3-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Job ou famille !
31-08-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Rebelles, et ils font la loi !
30-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Rendez-vous de taille à Pékin !
29-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Un moratoire salutaire
29-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgiens-dentistes édentés !
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le péril ‘‘crue’’ !
22-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dangnivo, l’ultime procès ?
22-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Etat civil : rattrapage gratis !
8-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’énigme Koupaki
8-08-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1440

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)