Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : La belle surprise de Yayi

Le chef de l’Etat a confondu les contempteurs de son régime dimanche dernier. Présent lors de la cérémonie de lancement de la commercialisation du coton graine au titre de la campagne agricole 2015-2016, il a fait d’une pierre deux coups. A cette occasion, les tracteurs issus de l’usine de montage de machines agricoles de Ouidah ont été remis aux meilleurs producteurs. Les habitants de la commune de Banikoara peuvent se réjouir d’être les premiers témoins des produits livrés par cette unité industrielle dont on nous a longtemps vanté les mérites. Au nombre de 97 au total, ces machines flambant neuves faciliteront la tâche aux bénéficiaires tout en accroissant leurs productions.
Coup d’essai, coup de maître, pourrait-on dire. Qu’on l’aime ou pas, il faut reconnaître que le chef de l’Etat a frappé un grand coup. Ce n’était pas évident qu’il réserve ce joyau à la postérité à quelques mois de la fin de son second et dernier mandat. Sa détermination à œuvrer envers et contre tout pour l’aboutissement de ce projet a payé. Il y a eu tellement de promesses que très peu croyaient à la mise en place de cette usine ainsi qu’à la présentation de ses produits. Maintenant, c’est chose faite. Grâce à cette action du président de la République, les instruments de production agricole rudimentaires et archaïques cesseront d’être prisés dans les champs.
Un vent de modernité souffle à présent sur les exploitations agricoles qui sont les clients privilégiés de l’usine de Ouidah. Il ne reste plus qu’à intensifier la production afin que tous les paysans désireux d’acquérir ces engins soient servis. L’acte posé à Banikoara ce week end aura un effet d’entraînement. Les producteurs voudront se surpasser pour améliorer leur rendement. Tout naturellement, ils se tourneront vers cette usine qui se présente pour l’instant comme la solution de modernisation de l’agriculture locale. Progressivement, les pays de la sous-région pourraient se tourner vers le Bénin pour s’approvisionner en matériels agricoles. C’est donc un joyau en devenir qui se trouve à Ouidah qu’il faudra considérer et entretenir comme tel.
Avec la démonstration de ce week end, les saint Thomas ont vu et ne peuvent que croire. Ils seront encore plus enchantés si les usines de jus de fruits commençaient enfin à tourner. Sur ce plan, trois unités industrielles déjà installées sont sur la sellette. Ainsi, la commune de Za-kpota a été choisie pour produire du jus d’orange. Celle de Natitingou pour conditionner la mangue. Kpomassè s’occupera de son côté de la tomate. Dans ces localités, les paysans, malgré leurs efforts, peinent à jouir des fruits de leur labeur car une bonne partie de la récolte pourrit faute de moyens adéquats de conservation. C’est un défi que le gouvernement a voulu relever. Boni Yayi dispose encore d’un peu de temps pour prouver au peuple béninois qu’il ne s’agit pas d’éléphants blancs.

17-11-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est un ouf de soulagement pour les étudiants. Ceux inscrits à l’Université de Parakou et qui sont en instance de soutenance viennent de voir une (...) Lire  

En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Emile Madjronon (...)
18-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Centre lâché par Abiola
4-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Drôle de médiation !
3-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Méchante bru !
30-03-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’étrange silence de Talon !
29-03-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réplique au crime !
29-03-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Une longueur d’avance !
28-03-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La salubrité mise en veilleuse
28-03-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La croisade de tous les instants
27-03-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1290

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)