Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : La décentralisation en marche

Les communes sont à l’honneur cette semaine. Après un peu plus de deux années d’atermoiements, une nouvelle dynamique s’est enclenchée dans les collectivités décentralisées. Un peu partout sur l’ensemble du territoire national, l’heure est au renouvellement des instances dirigeantes des mairies. Le processus entamé lundi dernier suit inexorablement son cours. Hier, ce fut le tour de plusieurs communes dont Porto-Novo, Lokossa, Sèmè-Podji et Houéyogbé. Sans surprise, Emmanuel Zossou, Dakpè Sossou, Charlemagne Honfo et Cyriaque Domingo ont été respectivement portés à la tête de ces cités. Lentement mais sûrement, la 3ème génération des maires prend le commandement du navire décentralisation avec obligation de résultats en matière de développement local.
Les populations, fatiguées de la longue parenthèse qu’il a fallu avant l’organisation des élections de proximité, portent en triomphe leurs élus qui font face à présent à la dure réalité de la gestion du pouvoir local. Le tout n’est pas de se faire élire à la tête d’une commune. Le plus important, c’est de parvenir à combler les attentes. Sur le terrain de l’efficacité, ils sont hélas très peu nombreux à répondre favorablement aux aspirations de leurs mandants. Le constat le plus évident depuis janvier 2003 où les premiers conseils communaux et municipaux ont été installés, c’est que les élus se transforment en relais des querelles politiciennes observées au niveau de l’Etat central. Pendant ce temps, le combat contre la pauvreté et pour le mieux-être des populations est renvoyé aux calendes grecques.
Dans nombre de communes, rien n’a pratiquement bougé au cours de ces 12 dernières années. Hormis quelques-unes dont les têtes de pont ont véritablement mouillé le maillot, la plupart sont restées dans le même état. Qu’il s’agisse de la promotion de la démocratie locale ou de l’impulsion du développement local, le chemin est encore long, très long pour l’atteinte des résultats. Les séances des conseils communaux servent le plus souvent à expédier les affaires courantes au lieu de valider des projets pertinents pour l’essor des localités. Les pistes de desserte rurale, les routes, les centres de santé, les infrastructures sportives, les équipements marchands font cruellement défaut dans les 77 communes. Ce sont ces défis prioritaires que sont appelés à relever les nouveaux maîtres des collectivités décentralisées qui, aujourd’hui, sont portés en triomphe par les populations.
Dans 5 ans, l’heure d’un nouveau bilan sonnera. Que peut-on espérer des nouveaux élus locaux ? Seront-ils coupables des mêmes errements à l’actif de leurs prédécesseurs ? Il faut espérer que non. Mais à voir l’étendue du drame, il n’y a pas de grands mobiles de jubilation. Sous le couvert de la personnalité juridique détenue par les communes, depuis 2003, beaucoup de maires se sont illustrés dans les cas de morcellement des réserves administratives. Quid du phénomène de la destitution des maires qui a ébranlé nombre de communes au cours de la première mandature entre 2003 et 2008 ? Gageons que cette fois, le cap soit mis sur le développement de nos différentes contrées.

29-07-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au royaume des incendies !
30-08-2017, Isac A. YAÏ
En vérité : Rb engagée, Rb dégagée !
29-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Remerciés en monnaie de singe
29-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)