Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : La jurisprudence Sacca Lafia

Tout est bien qui finit bien. L’édition 2017 du pèlerinage des fidèles de l’Eglise catholique à la grotte mariale d’Arigbo à Dassa a tenu toutes ses promesses. Sous la direction de Mgr Barthélémy Adoukonou, Secrétaire du Conseil pontifical pour la culture, les milliers de pèlerins qui ont effectué le déplacement se sont recueillis sur le site sans incidents majeurs. Pour qu’il en soit ainsi, le gouvernement a veillé au grain en amont comme en aval. En effet, les mesures sécuritaires ont été renforcées pour le plus grand bien des pèlerins et des autres usagers de la route. Contrairement aux éditions antérieures où les dirigeants fermaient les yeux sur un certain nombre de déviances, cette fois-ci, la fermeté était de mise. Chacun était invité à observer les règles de sécurité édictées à l’occasion pour ne pas tomber sous le coup de la loi.
Par un communiqué en date du 17 août, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique a rappelé les convoyeurs et les participants à ce pèlerinage à la stricte observance des règles de sécurité routière. Dans le but de prévenir et de limiter le cas contraire les accidents de la route, Sacca Lafia a été on ne peut plus clair. « A l’occasion de cet événement qui drainera d’importantes foules provenant d’horizons divers, les conducteurs de véhicules et les pèlerins sont invités à faire preuve de bon sens et de civisme en s’abstenant de toute conduite contraire aux lois et règlements régissant la circulation routière pour conjurer tout risque d’accident. Ainsi, sont particulièrement proscrits : le transport des pèlerins par camions ou par véhicules bâchés, l’excès de vitesse, la conduite en état d’ébriété, les surcharges, les chargements mixtes et hors gabarit ».
Cette mesure éminemment salutaire vient décourager une pratique courante. En effet, à l’occasion des événements qui font déplacer des foules, le transport des personnes sur le lieu du rassemblement s’effectue le plus souvent par des moyens avilissants pour l’espèce humaine. Des dizaines voire des centaines de personnes sont transportées sur des véhicules lourds destinés au bétail ou aux marchandises. Faisant fi des règles élémentaires en matière de sécurité routière, ces personnes, démunies pour la plupart, acceptent de mettre leurs vies en danger, sur de longues distances. Ce communiqué du ministre de l’Intérieur vient mettre de l’ordre sur nos voies à l’occasion des grandes manifestations. Il ne reste plus qu’aux forces de l’ordre de sanctionner toute déviance.
Nul doute que cette interdiction sera étendue aux autres manifestations religieuses et culturelles. Mais elle doit aussi et surtout s’appliquer aux meetings politiques. C’est un secret de polichinelle que la plupart des animateurs de la vie politique déplacent leurs militants dans des conditions précaires d’un point à l’autre du territoire pour donner l’illusion de leur popularité. S’ils doivent continuer à agir ainsi dans l’avenir, ils devront mettre davantage la main à la poche pour s’attacher les services des promoteurs de transport en commun. C’est à ce niveau que le communiqué du ministre Sacca Lafia est digne d’intérêt. Le gouvernement a démontré qu’il attache du prix à la sécurité des personnes et des biens. Lorsque sonnera l’heure des grandes messes politiques, que la rigueur qui fut appliquée sur les routes conduisant à Dassa soit de mise sur toute l’étendue du territoire national. C’est une question de logique.

22-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au royaume des incendies !
30-08-2017, Isac A. YAÏ
En vérité : Rb engagée, Rb dégagée !
29-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Remerciés en monnaie de singe
29-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le retour des farceurs
28-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1080

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)