Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas ?

Une médaille de plus pour Noélie Yarigo. L’athlète béninoise a, comme elle sait si bien le faire, damé le pion à ses challengers. Elle a tout donné pour décrocher cette nouvelle médaille. Samedi dernier, elle a remporté la finale des 800 mètres dames comptant pour le championnat de France d’athlétisme Elite. Une nouvelle performance qui la rapproche un peu plus de son objectif : celui de participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le même satisfecit est à décerner à Odile Ahouanwanou, qui comme sa compatriote, a décroché la médaille d’or à la finale de l’heptathlon, toujours dans le cadre du championnat de France d’athlétisme Elite. Ces deux étoiles béninoises ont ainsi choisi de briller, envers et contre tout, dans le ciel de l’Hexagone.
Cette double consécration béninoise vient rappeler aux pessimistes qu’il ne faut pas désespérer de ce pays. Ses fils et filles animés de bonne volonté font de leur mieux pour hisser haut où qu’ils se trouvent les couleurs nationales. Déjà en 2016, aux jeux olympiques de Rio au Brésil, Noélie Yarigo avait tout donné pour se qualifier à la finale des 800 mètres. Malgré sa hargne, son ambition n’a pas dépassé le cap des demi-finales. En mai dernier, elle a décroché la médaille de bronze aux jeux de la solidarité islamique de Baku en Azerbaïdjan tandis que Odile Ahouanwanou s’attribuait la médaille d’or à la finale des 100 mètres. Un mois plus tard, en juin 2017, c’est une médaille d’or qui a sanctionné la participation de Noélie Yarigo au meeting de Cergy-Pontoise. Ses performances ainsi que celles de Odile Ahouanwanou sont une invitation pour les autres talents à se dépasser afin de briller eux aussi à leur tour sur la scène internationale.
Le Bénin regorge de sportifs pétris de talents. Mais faute d’ambition, de volonté, de moyens, d’entraînement et d’encadrement, ils végètent presque tous dans l’à peu près. Dans tous les coins du pays, de nombreux jeunes s’adonnent régulièrement au sport. Au plan communal, départemental ou même national, ils réalisent des prouesses et se font remarquer. Mais ce gisement de savoir-faire reste peu exploité. Qu’il s’agisse du football, du handball, du basketball, du volleyball, des arts martiaux ou encore de l’athlétisme, pour ne citer que ces disciplines sportives, des sportifs à même de remporter des titres mondiaux pullulent sur les stades béninois. Des Noélie Yarigo et des Odile Ahouanwanou, il en existe suffisamment. Ils ont juste besoin d’être pris en charge pour révéler le meilleur qui sommeille en eux.
Ces deux athlètes qui font la fierté du Bénin ne peuvent pas achever leur carrière sans faire des émules. Les autres sportifs locaux, toutes disciplines confondues, qui aspirent à atteindre et dépasser leur niveau ont besoin de se surpasser afin de tutoyer les cieux. Ces dernières années, les sportifs les plus méritants sont célébrés chaque année et bénéficient d’une meilleure attention. Les diverses fédérations aussi sont dotées de subventions pour mener à bien leur mission. C’est dire que l’Etat s’investit mieux que par le passé dans la révélation et l’encadrement des talents sportifs. Pourvu que les réglages les plus indiqués soient opérés pour de meilleurs résultats. Le Bénin autant que les autres nations peut et doit briller sur la scène sportive internationale. Encore faudrait-il que les pouvoirs publics, les sportifs et l’encadrement technique travaillent d’arrache-pied au nom de la patrie.

18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Tricherie à assumer !
3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Exit la grève !
3-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Job ou famille !
31-08-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Rebelles, et ils font la loi !
30-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Rendez-vous de taille à Pékin !
29-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Un moratoire salutaire
29-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgiens-dentistes édentés !
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le péril ‘‘crue’’ !
22-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dangnivo, l’ultime procès ?
22-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Etat civil : rattrapage gratis !
8-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’énigme Koupaki
8-08-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1440

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)