Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Le critère de la compétence

La compétence est le maître mot de la gouvernance du camp de la rupture qui trépigne d’impatience quant à la conduite des affaires publiques. Fraîchement élu à la tête de l’Etat, le porte-flambeau de cette coalition ne jure que par la qualité des hommes et des femmes dont il prêtera les aptitudes pour mettre en œuvre son projet de société. Dans cette dynamique, un gouvernement réduit à moins d’une vingtaine de postes ministériels qui sera rendu public sitôt l’obligation constitutionnelle de prestation de serment accomplie, renseignera sur les tenants et aboutissants du nouveau départ auquel le peuple a massivement souscrit. Le nouveau chef de l’Etat a été formel. A ses côtés, pas de place pour les médiocres. Seuls les talents pourront s’exprimer.
« La rupture n’est pas et ne sera pas un gâteau à partager. La rupture sera de la sueur à verser pour faire changer les choses ». Ainsi s’exprimait Patrice Talon il y a quelques jours pour planter le décor. S’il reste fidèle à ses propos le long de son mandat, il y a de fortes chances que le Bénin rattrape quelque peu son retard en matière de développement. Lorsque dans un pays en construction comme le nôtre où tout reste à faire, des cancres et des demi-lettrés sont constamment et systématiquement préférés aux éminences grises, le règne de la médiocrité et de l’amateurisme s’installe. C’est heureux que Patrice Talon porté en triomphe par la grande masse ait décidé de prendre le taureau par les cornes.
S’il y a des ressources dont le Bénin regorge, ce sont bien sûr les ressources humaines. Dans tous les secteurs, des hommes et des femmes de qualité qui revendiquent fièrement leur nationalité béninoise existent. Persécutés chez eux, ils font le bonheur d’autres peuples qui ont su reconnaitre et exploiter leur valeur. Ceux-là ne demandent qu’à servir leur patrie. L’avènement de Patrice Talon au pouvoir sera véritablement perçu comme une opportunité pour toute la nation s’il sait user à profusion des talents, quels que soient leurs bords politiques. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape des promesses et des intentions. Quand viendra le moment de l’action, vivement que le favoritisme et la médiocrité soient sacrifiés sur l’autel des qualifications et des compétences. C’est l’une des choses fondamentales dont le Bénin a besoin pour se relever.
« Il n’y a de richesses que d’hommes », disait Jean Bodin. Et ces richesses incontournables ne sont profitables à la communauté que si le mariage entre les talents et les compétences est érigé en principe de gouvernance, surtout lorsqu’il s’agit de l’action publique, car celle-ci a pour vocation première, la promotion et la défense de l’intérêt général. Patrice Talon a une dette énorme vis-à-vis du peuple béninois. Ce dernier lui a permis, en dépit de tout, de conduire ses destinées, l’espace d’un quinquennat. C’est une marque de confiance qui ne peut être trahie. En retour, le nouveau chef de l’Etat, qui a exprimé sa volonté de tout donner, ne peut passer à côté de la plaque. Seuls les valeurs, les talents et les compétences lui permettront de se tirer d’affaire.

30-03-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)