Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Le derby de Parakou

Rachidi Gbadamassi et Boni Yayi ne parlent pas d’une même voix. L’entente qui liait les deux hommes depuis quelques années a volé en éclats au lendemain de la désignation du premier ministre comme candidat de l’alliance au pouvoir. Contrairement à nombre de ses pairs des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) qui ont adhéré au choix du chef de l’Etat, le député de Parakou a préféré prendre son indépendance. Depuis le 03 janvier dernier, il a posé ses valises chez Sébastien Ajavon, le magnat de la volaille. Incontestablement, c’est une belle prise pour ce candidat qui croit fermement en ses chances de conquête du pouvoir. En refusant de soutenir Lionel Zinsou, le député de la 8ème circonscription électorale s’est attiré la foudre du chef de l’Etat qui fera tout ce qui est de son pouvoir pour le désavouer dans les urnes.
La ville de Parakou, la belle du septentrion, se trouve ainsi au cœur de la discorde qui oppose les deux hommes. Apparu sur la scène publique il y a bientôt deux décennies, Rachidi Gbadamassi en a fait son fief. De Kérékou à Yayi, qu’il s’agisse des municipales, des législatives ou encore des présidentielles, Gbadamassi a toujours réussi à damer le pion à ses adversaires. A l’image d’une mère poule, il entretient jalousement son électorat comme sa chasse gardée. Même face à Boni Yayi, son ex mentor, il fonce droit comme une bête traquée au risque de signer la fin de son hégémonie sur la cité des Koburu qui lui permet d’exister et même de rayonner, politiquement parlant.
D’ailleurs, la pleine adhésion des habitants de la ville aux idéaux du changement puis de la refondation n’a été possible que grâce au ralliement de Rachidi Gbadamassi à la cause de Boni Yayi. Ce dernier, dépourvu de ce soutien stratégique dans le Septentrion, au moment où il en a le plus besoin, sera obligé de se passer de lui, si les choses restaient en l’état. Même lorsqu’on est président de la République, il y a des entreprises politiques délicates dont le succès ne tient qu’à un fil. Face à ce derby, Boni Yayi devra faire appel à tout son art qui a laissé à maintes reprises ses adversaires sur le carreau pour en sortir victorieux. Il faudra bien plus que l’engagement des cadres de la ville, solidaires du chef de l’Etat, pour administrer une raclée électorale à l’ancien maire de Parakou, qui ne cesse de démontrer qu’il maîtrise sa troupe.
Mais le dernier mot appartient aux populations de Parakou. Pour l’heure, elles observent en silence, la passe d’armes entre ces ex alliés, qui les ont conviées dans un passé récent à des rendez-vous électoraux lorsque l’harmonie avait droit de cité. Maintenant que les démons de la division ont fait leur œuvre, les électeurs devront choisir entre ces deux hommes. Qui de Boni Yayi ou de Rachidi Gbadamassi obtiendra la faveur des Parakois ? Difficile de le dire pour l’instant. Plus que quelques jours et les populations seront appelées à les départager.

10-02-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Excités et brûlant d’impatience que l’initiative voie très vite le jour. Pourtant, pour le moment, nous en sommes loin. Juste à l’étude de (...) Lire  

Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisatio
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)