Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Le destin de Léhady Soglo

Léhady Soglo joue gros pour son avenir politique. Libéré de la tutelle parentale, il ambitionne d’occuper enfin le fauteuil du premier citoyen de la ville de Cotonou après avoir passé douze années aux côtés de son père et mentor politique en qualité de premier adjoint. Rêve légitime mais dont la concrétisation lui impose un véritable chemin de croix. Pierre Corneille avait vu juste. « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». Humilié par les populations lors des législatives du 26 avril dernier qui lui ont empêché l’accès du palais des gouverneurs, le leader de la Renaissance du Bénin a su revenir au devant de la scène deux mois après lors des élections municipales et locales. Dans un contexte difficile, malgré les inondations et la croisade anti-Rb menée de main de maître par un certain Candide Azannaï sous la bannière de l’Union fait la nation, quoi qu’on dise, les « houézèhouè » continuent d’avoir pignon sur rue à Cotonou.
Les résultats officiels publiés par la Commission électorale nationale autonome (Cena) leur octroient 21 sièges sur les 49 en compétition pour le compte du conseil municipal de la ville. Le Parti du renouveau démocratique (Prd), l’Union fait la nation (Un), les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et le Réso Atao se partagent le reste des sièges. Sans avoir obtenu la majorité absolue pour arracher d’office la mairie, la Rb a réussi le tour de force de supplanter tous ses adversaires. Là où elle n’était pas attendue, elle a sorti le grand jeu pour s’imposer, même si ce score est en deçà des prouesses du passé. Après la proclamation des résultats, commence à présent la bataille du contrôle de la mairie.
Les jeux sont ouverts. Et le meilleur comme le pire peut advenir pour la Renaissance du Bénin. C’est maintenant ou jamais que les forces politiques de l’opposition doivent démontrer qu’elles savent concilier leurs intérêts, quand il s’agit des enjeux cruciaux, comme elles l’ont fait le 20 mai dernier lors de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale. A cette occasion, n’eût été la présence de Rosine Soglo dans le bureau d’âge, Adrien Houngbédji ne serait pas redevenu la deuxième personnalité de l’Etat. C’est dire que son apport personnel et celui de son parti ont été déterminants dans l’issue de cette élection. Il est venu le moment pour les autres forces de l’opposition de retourner l’ascenseur à la Rb. Si l’opposition rayonne au parlement aujourd’hui, elle le doit en partie à la doyenne d’âge, Rosine Soglo.
Mieux, en votant massivement pour cette formation politique en dépit de tout, les électeurs de la ville de Cotonou ont exprimé la volonté de poursuivre l’aventure avec les « houézèhouè ». En outre, à part Bohicon et Abomey, il est de bon ton, pour l’équilibre des forces, que la Rb soit bien lotie dans la chaîne de commandement du pays. Dans les prochains jours, les nouveaux conseillers municipaux seront conviés à désigner le futur maire de la ville. Il y a peu, le destin de Houngbédji reposait entre les mains de la Rb et des autres composantes de l’opposition. Cette fois, c’est la Rb qui a besoin de ce beau monde.

21-07-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)