Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Le développement dans le pré !

Cela n’arrive pas toujours, le Bénin et le Rwanda ont été choisis en Afrique par le Fmi pour servir d’éclaireur dans l’atteinte des Odd. Pour une bonne nouvelle, ç’en est une… !
Ils sont les seuls en Afrique. A l’honneur, au dernier forum politique de haut niveau sur le développement durable à New York, le Bénin et le Rwanda ont séduit. Tellement que pour la phase pilote de l’évaluation des coûts des Odd et la mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation de ressources, ils ont été choisis. Et, s’ils le sont, ce n’est certainement pas sur la base d’une sympathie du Fmi et de la Banque Mondiale à leur endroit. Sans doute, ils récoltent les fruits des récentes réformes opérées et des mesures d’austérité. Comme quoi, le cap est bon. Au niveau macroéconomique, le Bénin retrouve des couleurs.
Bien vrai qu’aujourd’hui, le Béninois pris individuellement dira que tout va mal. Que difficilement, il arrive à aligner deux repas par jour. Et quand des plaisirs et des loisirs auxquels il s’est habitué, au fil des années, il est obligé de s’en priver, instinctivement, il regrettera un passé où, nettement, la vie était plus aisée. Mais, prenons garde à ne pas nous tromper nous-mêmes. Sinon, si l’objectif premier, dans l’œuvre de reconstruction nationale, est de nous appuyer sur une économie solide, forcément, cela passe par des ajustements structurels. Evidemment, cette option est la plus sage. Mais, quand les décideurs et le peuple ne sont pas sur les mêmes longueurs d’onde, elle restera la plus impopulaire.
Vous l’avez souligné. Tout va bien sur le plan macroéconomique. Mais, malgré la bonne santé des Odd au Bénin, on a comme l’impression que l’insatisfaction est toujours générale…
Et pour cause, sans un train de vie acceptable et le pain quotidien assuré d’office à une bonne partie de la population, pas la peine d’insister que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Les Béninois ne le comprendront pas. Qu’ils soient fonctionnaires, hommes d’affaires et artisans, si vous insistez, ils vous traiteront de fou et, si besoin, vous lapideront. Pourtant, à New-York, les ministres Bio Tchané et Didier José Tonato n’ont rien fait d’exceptionnel que d’exposer le travail abattu jusqu’ici par le Bénin pour l’atteinte des Odd. Et, visiblement en Afrique, en matière de politique éducative, de santé et pour la dotation en infrastructures de bases, notre pays à une bonne longueur d’avance sur bon nombre de ses voisins.
C’est bien beau d’être cité en exemple. Mais, n’est-ce pas que le plus grand défi serait de toujours garder le cap surtout que les populations ne l’entendent pas de cette oreille ?
C’est dire que cette reconnaissance internationale ne vient que confirmer que les douleurs d’aujourd’hui ne sont que celles de l’enfantement. Lentement et sûrement, les critères pour atteindre le « Cap de bonne d’espérance » se dessinent. Et quand, bientôt, l’enfant apparaîtra, tous, le souhaitons beau, joufflu afin que le cercle de la famille applaudisse à tout rompre.
De toute façon, le développement durable du Bénin, nous concerne tous. Déjà, pour servir d’exemple à d’autres en Afrique, le Fmi et la Banque Mondiale nous font confiance. Ce n’est pas rien. D’ailleurs, cela suppose des actions concrètes et prometteuses à notre actif. Maintenant, un pionnier n’a pas le droit de regarder derrière. Pour les Odd en Afrique, devant nous sommes. Et devant, nous devons rester. Alors, le développement durable, pour qu’il ne nous file pas entre les doigts, courons-y méthodiquement et résolument. Depuis septembre 2015, c’est un défi. En 2018, avec les encouragements des Nations-Unies, et cette lourde responsabilité de servir, coûte que coûte, de modèle, il l’est plus. Et si, pour le moment, les indicateurs sont bons, c’est clair, qu’à terme, le développement sera dans le pré !

24-07-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)