Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Les jeunes et la présidentielle

C’est la période où ils font l’objet d’une attention toujours renouvelée. Encore quelques mois et il n’en sera plus ainsi. Les jeunes, dont l’immense majorité est jetée en pâture au chômage et au sous-emploi, sont devenus, à la faveur de la présidentielle, des citoyens privilégiés à qui il est fait une cour assidue. Déjà élevés sur un piédestal à l’occasion des législatives puis des communales, les voilà aujourd’hui au centre des préoccupations des présidentiables qui multiplient les stratégies pour rallier le plus grand nombre à leur cause. Si elles n’y prennent garde, les coqueluches du moment, émergeront, au terme de ce scrutin, des rêves colorés dans lesquels elles sont plongées, pour se retrouver à nouveau, et ce durablement, dans la précarité.
Abondamment sollicités depuis quelque temps par les chapelles politiques, les jeunes se retrouveront, dans les semaines à venir, sur tous les fronts. C’est l’occasion ou jamais pour eux d’exiger des garanties et de mettre des gants pour ne pas se retrouver plus tard sur le carreau. S’ils font l’option de manquer de vigilance et se laissent instrumentaliser, ce sera eux les dindons de la farce. Leurs employeurs, quelle que soit l’issue du scrutin, s’en tireront à bon compte. C’est pourquoi, le rôle des jeunes ne peut se limiter à susciter des candidatures ou à coller des affiches. Il leur faut aller au-delà de cet engagement et prendre date ici et maintenant pour le futur.
Les exigences des jeunes vis-à-vis des candidats se mesureront à l’aune de leur capacité à faire des choix conséquents, à opter pour un bonheur précaire ou fugace ou à se projeter dans l’avenir. Face aux présidentiables qui n’ont d’yeux que pour eux en ce moment, les jeunes ne donnent pas l’impression qu’ils ont conscience de la force qu’ils représentent au sein de la société. En tout état de cause, puisqu’ils sont assidûment sollicités, c’est à eux de faire preuve de responsabilité. Avec l’enthousiasme, le dynamisme, la volonté et l’audace qui caractérisent la jeunesse, ils sont capables de soulever des montagnes. Mais encore faudrait-il qu’ils soient dans cette disposition d’esprit.
Au-delà des interpellations à l’endroit des candidats, interpellations liées à la capacité de ceux-ci à créer des conditions pour des emplois valorisants, stables et sécurisés, les jeunes ne peuvent pas laisser passer une telle opportunité sans chercher à étoffer leurs carnets d’adresses ou créer des tissus relationnels. Il y a des occasions qui ne se présentent qu’une seule fois en une vie. Soit, ils saisissent pleinement leurs chances, soit ils la laissent passer. Mais le combat de la vie qui veut que chacun parvienne à se faire une place au soleil ne se gagne pas en délaissant ses préoccupations et aspirations pour épouser celles des autres. Cela, il faut que les jeunes dont les présidentiables ne peuvent se passer, le comprennent.

26-11-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Bye-bye Robert Mugabe. Vive le Général ! À bas le président ! Après 37 ans de règne, le sénile Bob du Zimbabwe s’est retiré. Volontairement ou pas, ses (...) Lire  

Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)