Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : « Mamba » dans la peau de « Djakpata »

La sécurité des personnes et des biens est au cœur des préoccupations gouvernementales. La recrudescence des braquages attribuée à tort ou raison à la suppression des postes de contrôle sur les axes routiers a induit la prise d’un certain nombre de mesures. C’est ainsi que le relevé du Conseil des ministres en date du 18 mai dernier mentionne l’imminente mise en œuvre d’un plan de sécurisation des villes et campagnes. Cette opération dénommée « Mamba » qui émane des ministères de la défense et de la sécurité vise la mutualisation des moyens au niveau des forces de défense et de sécurité. Cette solution qui n’a rien d’inédit fait plutôt songer au relooking d’un plan similaire à l’actif du précédent régime.
L’opération « Djakpata », puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a vécu, avec son corollaire de réussites et de déboires. Lancée en 2013 à cor et à cri, elle a scellé pendant quelques semaines le pacte d’une collaboration voulue fructueuse entre les forces de défense et de sécurité. Hormis quelques actions d’éclat dont le démantèlement d’une poignée de nids de malfrats, il n’y a plus rien à se mettre sous la dent. Tout doucement, cette parenthèse a été refermée comme si elle n’avait jamais existé. Les militaires sont repartis dans les casernes, les policiers et gendarmes aux abords des routes. Les hors-la-loi, aux aguets, ont repris du service avec de nouvelles stratégies d’attaques. Il fallait donc mobiliser à nouveau les spécialistes de la sécurité pour qu’ils repartent au front.
Maintenant, c’est chose faite. Pourvu que l’opération « Mamba » dont la pertinence ne fait l’ombre d’aucun doute ne verse dans les mêmes travers que l’opération « Djakpata ». En son temps, l’exhibition et le rançonnement étaient de mise. Les éléments mobilisés pour la mission n’avaient d’yeux que pour les jetons dont ils prenaient plaisir à dépouiller les populations au service desquelles ils sont. Les usagers de la route qui avaient la malchance de croiser ces patrouilles conjointes à une heure avancée de la nuit voyaient leurs poches allégées de leur contenu. Au bout du rouleau, les moyens déployés par le haut commandement militaire pour la réussite de cette manœuvre ont plutôt servi à intimider les populations, pendant que les malfrats, à défaut de s’accorder des pauses, opéraient en toute tranquillité dans les endroits où les patrouilles n’intervenaient pas.
Puisque le gouvernement a décidé de mener une lutte sans merci contre l’insécurité sous toutes ses formes dans toutes les localités du pays en commençant par Cotonou et ses environs, il serait de bon ton pour le bien des populations que l’accent soit mis sur la traque des délinquants. Dissuader, anticiper et démanteler les actes d’agression, tel doit être le leitmotiv de l’opération « Mamba » en cours de gestation. Il va sans dire qu’il faut plus de moyens roulants afin que la présence constante des forces de sécurité et de défense surtout dans les zones défavorisées se fasse sentir. Evidemment, la question de la consistance des primes ne saurait être occultée, car si la motivation n’est pas conséquente à la mission, les éléments mobilisés n’auront pas le cœur à l’ouvrage. Par les temps qui courent, la recherche de la sécurité est un impératif pour le gouvernement, car excepté la grande criminalité, la menace terroriste fait des ravages dans la sous-région.

23-05-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)