Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Tricherie à assumer !

Une bande de tricheurs. Un système d’irresponsables. Naturellement, cela donne une retentissante disqualification pour la Can U-17 Tanzanie 2019. Avec 10 joueurs sur 18 ayant échoué au test d’IRM de la Caf, l’indélicatesse des dirigeants du sport roi n’a plus de nom. Et, sans surprise, au tournoi qualificatif de la Zone Ufoa B à Niamey, ils sont allés apprendre que s’ils ne veulent plus continuer à boire goulûment la honte à l’échelle internationale, qu’ils fassent les choses comme cela se doit. Sinon, qu’il y ait 10 joueurs faussaires malgré les avertissements contenus dans la note circulaire de la Caf en date du 30 mai 2018, ce n’est plus une erreur. Aller gaspiller l’argent du contribuable pour des activités ludiques avec des gamins perfides et malheureusement protégés par des dirigeants, ce n’est ni plus ni moins qu’un crime qui mérite que des têtes tombent.
D’ailleurs, s’ils ont le courage de se mirer dans une glace, qu’ils ne viennent pas décharger la responsabilité sur une seule personne et pleurer sur le lait renversé. Car, tous sont coupables. Sans exception, qu’ils assument leur passé de tricheurs ou de complices de mauvaises pratiques. A moins d’être sourds et aveugles ou de mauvaise foi, des parents à l’encadrement technique en passant par les présidents de clubs et les membres du comité exécutif de la Fbf, ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savent pas que des joueurs ont largement dépassé la catégorie U-17. Alors, après ce baptême du feu pour l’équipe de Chacus, laissons l’hypocrisie de côté et pour l’avenir de notre football, que chacun s’oblige à tenir un langage de vérité.
Ceci dit, depuis toujours, notre football se caractérise par l’amateurisme, le favoritisme et la mascarade. Seuls ceux qui viennent d’une autre planète s’offusqueront d’apprendre qu’ici, des joueurs sont des fantômes à la va-vite naturalisés et que, sans que cela n’émeuve personne, ils peuvent renaître à chaque phase éliminatoire des catégories d’âges. Si le ridicule pouvait tuer, il y a longtemps que des dirigeants auraient disparu de la circulation. Imaginez qu’au plan national, les rares centres de formation et les classes sportives, pour des raisons qui leur sont propres, sont peu associés aux sélections des catégories d’âges.
Maintenant, qu’ils viennent chanter que le test de l’IRM de Niamey est différent de celui de Cotonou, c’est une aberration. Et dire que le capitaine de l’équipe nationale cadette est un professeur d’Eps qui, jadis, avait déjà joué à ce niveau, je tombe des nues. A la vérité, le nouveau bureau de la Fbf hérite de ses propres pratiques. Et si ce n’est pas manquer de respect à un pays, avec des faits avérés et des mises en garde des personnes averties sur ces tricheurs, le Bénin n’aurait jamais dû engager l’équipe pour le tournoi qualificatif de Niamey. Mais hélas !
Maintenant, élus ou nommés, ne nous en prenons pas aux autres mais à nous-mêmes. Sinon, en amont, qu’avons-nous fait pour que cette terrible désillusion ne nous soit pas jetée à la figure ? A mon avis, absolument rien. Et si, avant tout, il faut situer les responsabilités, je serai surpris que les sanctions s’ensuivent. Ainsi va le Bénin. La honte tout simplement. Après ça, ne soyons pas étonnés que des incompétents et des irresponsables prennent notre football en otage. Là, ils feront payer cher au Bénin leur forfaiture avec les sanctions de la Caf. D’ailleurs, comme on a fait son lit, on se couche. Ce n’est pas pour rien que j’avais prévenu le président de Chacus qu’il composera avec des loups. Et les loups vont finir par le manger !

3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Tricherie à assumer !
3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Exit la grève !
3-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Job ou famille !
31-08-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Rebelles, et ils font la loi !
30-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Rendez-vous de taille à Pékin !
29-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Un moratoire salutaire
29-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgiens-dentistes édentés !
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le péril ‘‘crue’’ !
22-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dangnivo, l’ultime procès ?
22-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Etat civil : rattrapage gratis !
8-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’énigme Koupaki
8-08-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1440

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)