Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Un autre revers pour Yayi

C’est la période des désillusions pour Boni Yayi. Lui qui, il y a encore quelques mois, avait, pour ainsi dire, le monde à ses pieds se retrouve de plus en plus seul. Après la défaite de son poulain à la présidentielle avec comme conséquence l’élection de son ex allié à la tête de l’Etat, il fait maintenant face à la fronde de ses partisans qui lui ont voué jusqu’à un passé récent soumission et dévotion. Il a fallu qu’il change de statut au sein de la République pour que les masques tombent. L’autre face de la médaille dont il n’a certainement pas soupçonné l’existence à l’apogée de sa gloire le ramène brutalement à l’amère réalité de l’après pouvoir.
Boni Yayi pouvait-il s’imaginer un jour que les députés élus sur sa liste, celle des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), adresseraient une fin de non recevoir à son invitation ? Pourtant, c’est bien ce qui s’est passé. Retranché à Parakou il y a quelques jours, l’ex chef de l’Etat aurait juré que les élus du peuple se bousculeraient à sa porte comme au bon vieux temps. L’humiliation est d’autant plus douloureuse qu’aucun d’eux n’a accepté de le rencontrer, ne serait-ce que pour l’écouter. Les temps ont vraiment changé. Lentement mais sûrement, le nouveau départ fait son œuvre et a priori, personne pas même les caciques du précédent régime ne veulent se faire conter les événements.
Quand la musique change, les pas de danse changent aussi. Les élus Fcbe veulent désormais être maîtres de leur destin. C’est le message qu’ils ont envoyé à leur leader. Il est révolu le temps où celui-ci les tenait en laisse, les manipulant à sa guise au gré de ses intérêts. Si ces députés se sont laissés faire pendant tout ce temps, c’est parce qu’ils craignaient de subir les représailles de celui qui tenait les rênes du pays mais aussi et surtout pour profiter des dividendes du pouvoir. Puisque politiquement parlant, plus rien ne les lie à Boni Yayi, ils veulent voler de leurs propres ailes. En effet, les chaînes qui les retenaient prisonniers se sont brisées d’elles-mêmes depuis le 6 avril dernier.
Déjà, Lucien Houngnibo a adhéré aux idéaux du nouveau départ. Même son de cloche du côté de Michel Abimbola qui n’est plus sociétaire des Fcbe. Au fur et à mesure que les jours, les semaines et les mois s’égrènent, d’autres rejoindront la barque de la rupture. De plus en plus seul, Boni Yayi tient néanmoins, pour des mobiles qu’on peut imaginer, à avoir voix au chapître. Il n’est pas donné à tout le monde de s’éclipser de la scène quand l’honneur et le devoir vous pressent de partir. Ainsi, les députés sortis de l’écurie de l’ex chef d’Etat viennent de montrer qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’onde que celui qu’ils ont servi dix années durant. Un autre revers pour le leader cauris qui ne s’avoue pas facilement vaincu.

20-04-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au royaume des incendies !
30-08-2017, Isac A. YAÏ
En vérité : Rb engagée, Rb dégagée !
29-08-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)