Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Un précieux soutien

Tout comme Boni Yayi en 2006, Patrice Talon est la nouvelle coqueluche des chapelles politiques. A peine élu à la tête de l’Etat, avant même sa prestation de serment, il reçoit déjà des soutiens en provenance de l’arène politique. Le Parti du renouveau démocratique (Prd) qui a refusé de l’épauler dans ses ambitions présidentielles est maintenant disposé à l’accompagner dans ses nouvelles fonctions. « Pour trouver sans chercher, il faut avoir longtemps cherché sans trouver », dit-on. Après avoir fait fausse route dans le choix de son candidat pour cette présidentielle dont la page se referme tout doucement, Adrien Houngbédji retrouve le sens de la réalité.
Intervenue hier, la déclaration de la direction exécutive nationale du parti remet les pendules à l’heure. Encore une fois, les tchoco-tchoco réaffirment leur détermination à délaisser le fauteuil de l’opposition qu’ils ont occupé pendant de nombreuses années. Augustin Ahouanvoèbla, face à la presse, a été on ne peut plus clair. Le Prd réaffirme ainsi sa volonté de participer à la gestion du pouvoir d’Etat en lieu et place d’une posture d’opposition. Patrice Talon peut donc se frotter les mains. Si l’appui de cette formation politique lui a fait énormément défaut au cours de la campagne électorale, il en bénéficie au moment où il en a le plus besoin. Car pour traduire en actes les réformes politiques qu’il appelle de tous ses vœux, il lui faut nécessairement emprunter le passage incontournable de la Représentation nationale.
Depuis le 19 mai dernier, Adrien Houngbédji dirige pour la troisième fois l’Assemblée nationale. Sans son appui, voire sa complicité, Patrice Talon court le risque de voir ses actions, notamment les réformes politiques plombées. Il est évident aux yeux de tous qu’il est venu le moment, dès les tout prochains mois, de s’engager dans la dynamique de la révision de la Constitution. Le nouveau chef de l’Etat en a fait une priorité dans son projet de société et l’a répété maintes fois au cours de la campagne électorale. Si le Prd avait décidé de s’enliser dans sa posture d’opposition avec l’intention manifeste d’en découdre avec le nouveau pouvoir, Patrice Talon, avec toute sa bonne volonté, aurait du mal à relever les défis qui s’imposent aujourd’hui.
C’est pourquoi, en dépit de tout, le soutien du parti arc-en-ciel est venu à point nommé. Pour opérer des réformes, le nouveau chef de l’Etat a besoin de rassembler. Le fait que ses adversaires d’hier soient venus à sa rencontre, avec une telle célérité, avant même sa prise de fonction est une victoire d’étape pour lui. A lui d’user de ce précieux soutien à bon escient afin que seul l’intérêt général soit promu, défendu et sauvegardé. Les réformes hardies auxquelles le peuple béninois fera face au cours des prochains mois appellent une mobilisation de tous pour leur réussite. Courageusement, face à l’opinion, le Prd a déjà pris sa part de feu. Et cela n’est pas pour déplaire à Patrice Talon.

23-03-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)