Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Une invite à la paix

Le logiciel devant consacrer la réconciliation, voire l’unification de la grande famille des protestants du Bénin est en cours de téléchargement. Patrice Talon, en personne, a décidé de prendre le taureau par les cornes. Hier dimanche, sous le regard médusé des fidèles, le chef de l’Etat a assisté en personne à un culte spécial qui annonce le lever d’un nouveau jour. Côte-à-côte, les responsables des deux ailes en conflit à savoir l’Eglise protestante méthodiste du Bénin et ceux de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin Conférence assistés par la présidente de l’Eglise méthodiste du Togo ont présenté ensemble leurs prières à la Providence. Une belle image qui traduit le fait que même en présence du pire, les humains sont capables du meilleur. Boni Yayi, à sa manière, avait tenté en vain, de résoudre cette crise.
Patrice Talon vient de prendre le relai. Et visiblement, son implication est très appréciée par les partisans des deux camps qui ont du mal à fumer le calumet de la paix. La nouvelle tournure prise par les événements le 18 mai dernier, jour de la Pentecôte, a sans doute motivé le premier des Béninois à s’intéresser de près à ce duel fratricide qui dure depuis 20 ans. En effet, les pasteurs de la paroisse de Béthanie, la même qui a abrité le culte d’hier, ont été priés de vider les lieux, manu militari, suite à une décision de justice. Justement, depuis que le diable s’est invité dans les rangs de ces frères en Christ, la justice sollicitée à maintes reprises, s’est prononcée pour dire le droit. Qu’il s’agisse du tribunal de première instance de première classe de Cotonou, de la Cour d’appel ou encore de la Cour suprême, les jugements rendus n’ont pu être appliqués, jusqu’au 18 mai dernier.
Née en 1995 d’une volonté de révision des textes de l’Eglise, révision contraire aux conclusions du Synode de 1992, cette crise qui n’a que trop duré, n’a pas fait que des dégâts à l’interne. Les fidèles aussi ont payé un lourd tribut du fait de cette mésentente. Des membres d’une même famille se regardent aujourd’hui en chien de faïence. Le père s’étant positionné d’un côté, la mère de l’autre, les enfants n’ont pas eu d’autre choix que d’épauler l’un ou l’autre de leurs géniteurs. Au-delà des couples disloqués, des frères et sœurs, des proches, des amis, des collègues, des voisins ont entretenu pendant presque deux décennies ce conflit qui ne finit pas. C’est donc à juste titre que Patrice Talon soit venu proposer une trêve aux membres de cette confession religieuse que rien n’oppose fondamentalement, si ce n’est le respect des règles du jeu établi dès le départ.
Le culte d’hier célébré de façon consensuelle en présence du premier des Béninois sonne comme un désaveu pour les partisans de la division. Les conditions d’un retour à la paix, à la réconciliation, voire à l’unification semblent être réunies. Sous l’égide du chef de l’Etat, les protagonistes de la crise sont invités à mettre un peu d’eau dans leur vin pour que désormais l’amour et la tolérance, deux vertus bibliques, soient désormais de mise au sein de cette confession religieuse. Patrice Talon s’investit déjà pour qu’il en soit ainsi. Mais le gros du travail leur revient. Avec l’effort conjugué de tous, les protestants sont en mesure de chasser le diable de leurs rangs.

27-06-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Ils sont surveillés comme du lait sur le feu. Sur le qui-vive, ils font désormais beaucoup plus attention à leurs faits et gestes. Depuis quelque (...) Lire  

En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Des Bleus plus forts (...)
9-07-2018, Ambroise ZINSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Appui pour cantines
9-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Amousou libère la parole
4-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme des péages
3-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du logement
28-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Sanctions dissuasives !
28-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une sanction pédagogique
27-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel Déception nigériane !!!
27-06-2018, Ambroise ZINSOU
Editorial : Equation Horaires-Rendement !
27-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le Cos dans tous ses états
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’équation de la HCJ
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révision pour solutions !
26-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Faux théorème corrigé !
26-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial !
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1380

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)