Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Ces métiers qui rendent infidèles

Certains métiers nous prédisposeraient à l’infidélité en amour, aux escapades extraconjugales. On peut assister impuissant, à un rejet de ses avances parce qu’on fait carrière dans tel ou tel domaine. Dans les couples établis, la suspicion, que le mari ou la femme regarde ailleurs du fait de l’occupation professionnelle, n’en est pas moins souvent la cause d’une crise de confiance. Elan fantasmatique ou fait rationnellement avéré ? Les deux extrémités valent la peine. Mettons à contribution les tréfonds de l’imagination humaine pour un début d’élucidation. A l’inverse de cette hypothèse, il y a la plausibilité d’une typologie de l’être infidèle. Oui, il est des professions qui amènent à se retrouver drapés à quatre jambes sur un lit autre que celui du domicile conjugal. Mais qui sont ces partenaires plus enclins à mener une double vie ? On les recrute surtout d’avis populaire dans les métiers où le contact physique et le dialogue sont des armes de persuasion et de charme. Chacun de nous a par exemple, sa petite idée des cachoteries de la secrétaire particulière. Du haut de ses talons aiguilles, de sa silhouette de mannequin et fort de ses babines colorées qui rendent le patron rougeoyant, la SP a une mauvaise réputation. Rien, ni personne ne pourra laver la conscience populaire de cette douce et raisonnable souillure. Et les hommes, nos cocufiés, quel autre type de femme peut bien encore oser leur faire de petites choses dans le dos ? Difficile de dormir sur ses deux oreilles, lorsqu’on a une femme ou un homme qui travaille dans la mode, le showbiz, les bars de nuit, le commerce ou autres métiers au confluent de la catégorisation sociale et de la dépravation des mœurs. Quand le succès et l’ascendance dépendent des amabilités et exclusivement du relationnel, le coup d’œil à côté est vite parti. Il serait tout à fait opportun de juxtaposer ces professions où la concurrence peut amener à la lisière de diverses folies. Les pots-de-vin ont tôt fait d’extrapoler la sphère de petits présents pour se retrouver sous les jupons. Les femmes, se montrent très regardantes sur le job du prétendant, du futur mari. ‘’Je connais les professeurs de sport, les artistes, on m’en a tout le temps parlé, ce sont des insatiables’’. Tous les fruits ne sont pas pour autant pourris. A l’évidence, certaines supputations relèvent de l’ordre de l’imaginaire et des ‘’on dit’’. Un métier soupçonné dans l’opinion publique d’être une terre fertile pour les relations extraconjugales ne doit pas conduire de facto à douter régulièrement de son partenaire. Nul besoin de prêter flanc aux rumeurs. L’alarmisme en l’absence d’une crise conjugale peut entrainer des revers inattendus. Tout au moins, il existe un corps de métier où la fidélité n’est pas un vœu pieux. C’est le mien. Il faut se le tenir pour dit désormais, les journalistes sont de meilleurs partis en amour. De très meilleurs partis. Seul bémol : si nous allons à la doxométrie, l’enquête par sondages, la majorité de l’audimat jalouse de cette qualité va me confondre. J’en ai déjà payé le prix plusieurs fois.

27-05-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)