Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Comme de l’huile sur le feu !

Incroyable, mais vrai ! Pour bien d’hommes, l’enfer n’a plus de secret. Obligés qu’ils sont de le vivre au quotidien et de s’en accommoder. Ce sont souvent, des victimes silencieuses d’épouses plus que possessives. Dans la plupart des cas, la violence change de sens et plutôt que d’être des victimes, ce sont les femmes qui, oppriment, malmènent et étouffent. C’est par exemple celui dont l’épouse se fait une raison suffisante pour constamment veiller au grain. Et là commence la traque. Elle est menée avec abnégation et détermination. Et Félix, ce martyr presque à bout de souffle, de se confier. ‘’ Elle m’étouffe’’, me dit-il, plein de dépit. ‘’J’ai plus de vie à moi. Elle s’invite dans mon quotidien, et partout, je sens sa présence. Elle me suit, quand elle ne me fait pas suivre, m’épie sans arrêt. Mon épouse ferait un bon agent du Kgb, tant elle est douée pour mettre ses talons dans les miens. Sur moi, elle sait toujours tout. Il lui arrive même de me répéter mot à mot, certains de mes propos tenus pourtant en son absence. Au point que tous les soirs en rentrant, je dois me préparer à répondre même de mes boutades sur telle ou telle autre question. J’ignore comment elle sait tout ça, mais je crois qu’elle doit avoir un don. Presque tous mes faits et gestes lui sont rapportés systématiquement, et tous les soirs, c’est à un interrogatoire musclé que je suis soumis’’.
Faut-il croire qu’espionner leurs époux soit devenu l’exercice favori de certaines femmes au foyer qui, doutant constamment et ce, même sans raison apparente, s’autorisent certains excès ? Celle-là a dû développer l’art de la fouille, et dans sa frénésie, rien ne lui échappe. Y compris les effets professionnels de son époux. Portable, ordinateur, Sms et mails, cherchant un indice, peu importe. Toutes choses qui font de l’homme, la risée de son entourage, lui qui, d’un mouvement rapide, a dû retirer sa main de l’épaule d’une collègue, qu’il s’est permis de tapoter amicalement, quand il s’est rappelé que quoi qu’il fasse, il devra en répondre.
Une constance toutefois, c’est qu’aucun couple ne s’y est accommodé suffisamment, pour en tirer le meilleur ni pour l’homme, ni pour la femme. A la vérité, la plupart des couples, au fil du temps, se sont retrouvés au bord de l’implosion, et jamais cela n’a rendu l’homme plus fidèle qu’il ne l’était déjà.
Le couple s’interdit toute harmonie, faute d’avoir pu faire en sorte que ce qui doit rester secret le reste, et de ce fait, s’enlise un peu plus chaque jour.
Car, qui cherche trouve et cela reste valable, même pour l’indiscrète qui, pour s’être cru trop maline, finit par passer pour la reine des idiotes.

11-08-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour ou contre les réformes ? Ce sujet qui semble apparemment vidé reviendra en force lors des débats entrant dans le cadre des législatives du (...) Lire  

En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’évaluation en question
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Riz japonais…Enième couplet !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’année du social
8-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour carte Lépi !
8-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ambiance avant mars !
7-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Répression en téléchargement
20-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ambitieuses mais silencieuses
19-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Route à enjeu coton !
19-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Ecole dans tous ses états !
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1530

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)