Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Compagnons ingrats !!!

Au nombre des exigences de la vie à deux, il y a qu’il faut se serrer les coudes quoi qu’il arrive. Le bon sens nous le recommande. C’est ainsi que certaines femmes se mettent à la dévotion de leur mari dans les moments de dénuement. Elles accompagnent corps et âme le conjoint lorsqu’il peine à joindre les deux bouts. Mais quand la persévérance porte ses fruits, ce dernier se découvre, et justement à ce moment là, un prestige dont l’épouse en porte des contrastes. L’homme a enfin ouvert les yeux. Pour la femme, c’est le début d’un long et tumultueux rejet après s’être accommodée tout ce temps de la précarité, aux côtés d’un époux décimé par l’indigence. La compagne d’infortune d’hier se retrouve laissée à un triste sort ou contrainte de subir les affres de la polygamie. Bonjour les déboires conjugaux ! Madame n’a plus du répondant, elle se prélasserait du matin jusqu’au soir. Oui, une fois que les boyaux cessent de crier, le maitre de la basse-cour veut reprendre les choses en main, il cherche midi à quatorze heures, des failles là où il n’y en pas, juste pour couver la félonie. Malheur à la femme qui n’a pas encore connu la maternité. Elle est jetée aux abois. C’est à peine qu’on y prête désormais attention. Pour les devoirs conjugaux, le cœur n’y est plus. Pendant ce temps, au dehors, monsieur n’a pas la richesse modeste ; il se passionne pour les broutilles de celle qui n’a pas participé à son épanouissement social. Les promesses faites à la vieille prévenante se dissipent sous la férule de la nouvelle promise.
Nous sommes en plein délit d’ingratitude puisqu’en faisant des pieds et des mains pour épauler un conjoint en difficulté, la reconnaissance est le moins que l’on puisse espérer. Dans notre société, la situation à certains égards est parfois poignante, vu la brutalité de la rupture et le zèle insidieux des amants. Tenez, au cours de la longue hibernation, la belle naïve était au four et au moulin. Charges alimentaires, vestimentaires, argent de poche, elle a nourri autrefois la bouche qui la traite aujourd’hui de tous les noms et la trouve démodée. On en vient par cette attitude et cette posture incongrues, à un véritable problème éthique et social. Certains hommes n’hésitent pas à tourner définitivement le dos à leur ménage en procréation pour aller construire un autre havre qui répond aux nouvelles aspirations et au nouveau statut social.
L’aisance a été de tout temps un piège tendu à l’égo. Pour peu qu’on y pense, c’en est une parfaite illustration, ce sont des agissements de parvenus autrefois aux crochets d’une femme. Je vous aurais tout de même prévenu, à bon compte, tâchez garder à l’esprit ceux qui ont contribué à vos succès. La vie n’est jamais un fleuve tranquille. Le retour des choses peut être sévère si tant est que la nature des objets et de nos avoirs reste toujours tributaire de l’inconnu.

22-04-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Révisions en plein Mondial !
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner !
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réviser le code vestimentaire
7-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Affaire classée
4-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Journées déprogrammées !
31-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Anglais au préalable !
30-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser la sécurité locale
30-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Concours de retour !
29-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des réformes pour la justice
29-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’exemple : la meilleure école
28-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Funestes regrets de Yayi !
28-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la femme
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Corrompus sur le qui-vive !
16-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : 4 en liste, 3 sur la piste !
15-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le péril du vieux pont
15-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dialogue et accord durable !
14-05-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1350

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)