Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Foyer et ‘’rupture’’ !

C’est dur au bercail, c’est tout le monde qui le dit. Et la situation n’est nullement sans conséquences sur les couples. Ça piaille de partout, on en est même à prier que ça ne vienne à dégénérer. D’hier à aujourd’hui, les choses ont bien changé, les ménages vivent désormais au rythme de la rupture. Il est évident que de plus en plus, assumer les dépenses du couple est un casse-tête, l’argent fait cruellement défaut. Un recadrage devint alors nécessaire et il n’y a plus que les dépenses incompressibles qui peuvent avoir droit de cité.
Dorénavant, on est en mode survie. La tendance dépensière en vogue par le passé n’est plus qu’un lointain souvenir. L’heure est à la recherche effrénée d’équilibre entre des recettes en baisse drastique et les dépenses habituellement sans limite. De là, commence le plus dur. La difficulté réside notamment dans l’assimilation par les siens de ce nouveau contexte. Il est on ne peut plus décevant et parfois même traumatisant de devoir du jour au lendemain, renoncer à la lavandière ou au blanchisseur, pour s’occuper soi-même du linge sale, quitter son collège de toujours pour une école moins prestigieuse, déserter les salons de coiffure haut de gamme pour le truc au coin de rue dans le quartier, ou en un mot, changer ses habitudes sans crier gare.
La situation est cauchemardesque et quand bien même on feint de comprendre, puisqu’on n’a pas le choix, l’ambiance à l’intérieur finit tôt ou tard par se dégrader. Les nerfs à fleur de peau, c’est la mode par ces temps qui courent. On criaille, on boude et on tempête sans arrêt, s’accusant mutuellement de tout et de rien. L’harmonie d’antan s’est effritée du jour au lendemain et pour ce qui est du ton, il monte pour un oui ou pour un non. Le manque d’argent est à coup sûr, un facteur de dégradation du lien conjugal, la récurrence des rappels à l’ordre finit par exacerber. Une seule évidence, quand l’abonnement Canal+ en vient à faire défaut, quand les emplettes se raréfient et que le frigo se vide, quand les produits de maquillage et de beauté ne se renouvellent plus à temps, quand les soins de visage ou les rendez-vous chez l’esthéticienne ne se passent plus comme de coutume, quand les sorties en week-end se font de plus en plus rares, quand tout ça arrive, peu importe qui devrait s’en charger, en intégralité ou en partie, ce sont forcément là, pour le couple bien évidemment, de véritables zones de turbulences. A moins de travailler en amont, à réduire l’influence de l’argent sur ménage, la dimension matérielle de la relation devant constamment faire l’objet d’une remise en cause. Tout se passe exactement comme s’il se développait dans les ménages, une pratique financière qui ne conditionne peut-être pas les sentiments, mais qui influence fortement la manière dont se vit la relation.
L’argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais nul doute qu’il peut bien faire le malheur d’un couple !

16-12-2016, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)