Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Génération Bangala !

Pour une fois, soyons sans scrupule. D’ailleurs, c’est à l’air du temps. Chez nous, le Bangala fait le buzz. Vous connaissez sûrement l’histoire. Deux gamines, quelque peu flattées par leurs rondeurs précoces et dans les mains de qui, quelqu’un a dû commettre l’imprudence de laisser trainer un téléphone trop longtemps, ont fini par se donner certaines libertés.
Et les voilà propulsées à leur corps défendant au-devant de la scène, quoiqu’elles ne tarderont pas à descendre de leur piédestal. La vidéo dans laquelle, l’une, encouragée par l’autre, vantait ses talents ‘’zizi’’ en main, que dis-je, Bangala dans la bouche, a fait le tour de la toile, déclenchant une vraie polémique à l’africaine. Aux dernières nouvelles, elles auront droit à une seconde chance contrairement à leurs copines à qui il a plu de jouer aux sarcastiques là-dessus.
Et maintenant, c’est tout le monde qui dit ça. Bangala par-ci, Bangala par-là. Hésiterions-nous peut-être jusque-là, à admettre que notre génération a touché le fond Si Clara et Yanelle n’avaient pas trouvé l’occasion propice pour se révéler au public.
Deux Belles calamités, grandissimes favorites aux oscars de l’obscénité.
C’est en regardant ces deux-là qu’on se rend compte qu’une fausse couche peut parfois être mieux pour sauver l’honneur de certains parents, de certaines familles, de toute une ville et même de tout un pays.
Clara et Yanelle présentent tout de même l’avantage d’aimer ce qu’elles font. Une profession dans laquelle elles se sont bâties, malgré leur jeune âge, une solide réputation. Et si cela peut nous consoler, il y en a une qui dit regretter d’avoir fait l’expérience de la nuit.
Reste donc à faire en sorte que jamais et au grand jamais, elles n’en viennent à inspirer les plus jeunes. Et, il semble que là-dessus, on est mal parti. Elles sont toutes deux mères.
Il faudra néanmoins retrousser les manches et faire feu de tout bois, face à nos mœurs décadentes dont les preneuses, les suceuses et les aspiratrices de jus ne sont que la parfaite illustration.
Bien entendu, il y a fort à faire, connaissant l’étendue des dégâts. Et l’on pourrait être amené à se demander à quoi bon, à l’ère d’internet, et par ces temps où, ça chante, crie et vante le sexe à tout-va.
Cependant, à cœur vaillant rien d’impossible, encore que, du mal, le bien a toujours fini par triompher.
Quant à nos deux psychopathes en transes du côté de Porto-Novo, dites-leur, si vous en avez l’occasion, que la bonne réputation des filles de la ville capitale survivra, fort heureusement, à leur démence passagère. Et si nécessaire, parlez leur de Diane Rwigara, la rwandaise. Dites-leur également que nous ne désespérerons pas car, même pour elles, la miséricorde divine existe.

26-01-2018, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En effet, l’organisme finit (...) Lire  

Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral, le vin est tiré (...)
11-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le combat contre la faim
10-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Lépi actualisée à consulter !
9-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Enfin, l’énergie solaire !
5-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Yayi sort le grand jeu
3-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cyclique intoxication !
3-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Regards sur la 7ème législature
1er-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
28-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : L’alibi Fitness !
28-09-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
27-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vendre le Bénin aux Béninois
27-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Pme à l’honneur
26-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rançon de l’alcoolisme !
26-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgie révélatrice !
25-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1470

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)