Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : L’impérieux changement des mentalités

Les Béninois sont sournois. Une image à réfuter si nous voulons véritablement décoller. Nos universitaires de haute volée en sont encore à nous rappeler lors de certaines cérémonies cette phrase d’Emmanuel Mounier sur l’enlisement des valeurs qui pousserait les Béninois à se glisser sans cesse des peaux de banane sous les pieds. Le directeur de la revue française ‘’Esprit’’ affirmait déjà en 1948 ‘’Le Bénin est le quartier latin de l’Afrique. Mais cet intellectualisme, fait de méchanceté et de mesquinerie, est de nature à nuire au développement du pays’’. Il ne fallait pas plus pour donner du grain à moudre aux chantres d’une société béninoise désolidarisée. Le Dahoméen serait un loup pour le Dahoméen. Et tout partirait donc de là ; la mésestime est un frein au processus de développement personnel et collectif. Nous travaillons désormais au quotidien à entretenir cette perception de l’autre, cette peur d’autrui brandie de génération en génération comme une porte sans issue. Dans nos villes, quartiers, villages et hameaux, les gens se sont ainsi formatés suivant cet ordre d’idées établi. On se connait au pays comme des gens habités par des génies malfaiteurs dans nos rapports associatifs et entrepreneuriaux. Le flux de nos compatriotes qui croient avec résignation que le ver est dans le fruit a grossi malheureusement sous la coupe des élites.
Nos devanciers se sont aussi lancés à grandes enjambées dans les spéculations. Nous n’irons nulle part dans ce projet pour peu qu’un seul parmi nous soit déjà béninois, peut-on lire sur les regards asséchés par la condescendance. C’est un héritage colonial dont personne n’a perçu assez tôt le poids de la légitimation sur les comportements de nos concitoyens et les liens qui nous unissent. Cette vision que nous vivons ensemble mais éloignés l’un de l’autre dans le cœur et les actes a même fini par instaurer la différenciation des régions. La méchanceté et la mesquinerie dont parle Mounier, chacun les distribue à sa guise et à l’aune de différentes unités, entre les aires culturelles du Bénin. On serait insatiable lorsqu’on vient de telle région ; et on le paraitrait encore plus, si l’on venait de telle autre. Nous en sommes là avec de petites cachoteries au quotidien, dans une attitude de méfiance indécrottable.
Il est temps d’aller en croisade contre les idées reçues et le fatalisme. Il est suffisamment temps de rompre avec les postures défaitistes malgré la trop grande ouverture de beaucoup parmi nous à une médiocrité complexifiable. Permettez-moi de jeter un pavé dans la mare ce matin ; quand d’aucuns se sont érigés au mépris des règles préétablies en meneur, sans même aucune qualité pour conduire un troupeau, ils ne peuvent que voir des mesquins, des jaloux et des méchants partout. Sous d’autres cieux, les fils d’une même nation sujets à des intérêts divers se sont tournés le dos à un moment de l’histoire. La mesquinerie et la méchanceté ne sont donc pas des maux congénitaux aux Béninois. Il nous est révélé avec insistance par ces temps qui courent, que les gouvernants sont décidés à faire comprendre au peuple, qu’il a tout pour réussir. Au centre de cette politique : l’Homme, le bon, l’engagé, le compétent. Mais je dis, ce sera juste un rêve dont nous nous réveillerons encore un beau matin si les mentalités rétrogrades restent en l’état.

29-04-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme !
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)