Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Le mariage, une option en chute libre

C’est une évidence, une sorte de vérité de La Palice. L’idée du mariage traverse de moins en moins l’esprit des candidats à la vie en couple. Les jeunes boudent de plus en plus l’union consacrée. La tendance désormais est au concubinage. La dot et le mariage traditionnel qui permettaient de suppléer au mariage civil ou religieux sont aussi escamotés. Au demeurant, les jeunes préfèrent brûler les étapes : Trop de précautions nuit. Les amourettes prennent le pas sur les relations féales. ‘’Pourquoi s’engouffrer dans les liens du mariage ? J’ai encore la vie devant moi’’, entend-on.
Le mariage de la main gauche compromet la survie du mariage proprement dit. Le raccourci nébuleux du concubinage est prisé. Les hommes choisissent la fuite en avant pour échapper aux responsabilités trop contraignantes et pesantes de la légalisation ou de l’officialisation du couple. La posture s’apparente également à un moyen de pression. La femme n’ayant pas encore ce qu’elle veut, le mariage, est encline à faire montre d’une docilité à nulle autre pareille dans l’espoir d’une régularisation de sa situation. L’homme tient en suspens sa dulcinée prétextant parfois d’une situation matérielle défavorable. La vraie raison du déni est ailleurs. L’union formelle mise à l’épreuve par les conséquences de l’intempérance amplifiées par la dégradation des us et coutumes devient, à en croire certains, caduque. De nos jours, d’aucuns repoussent l’épreuve de vérité aux confins de la vie à deux. A un âge avancé, et après que tous les menus plaisirs ont été expérimentés, l’homme pense enfin à se marier. L’action de dernière heure aux fins de sauver les apparences. Georges Pompidou s’en est offusqué un jour, « Il ne suffit pas d’être un grand homme, il faut l’être au bon moment ». L’hypocrisie risible renchérit la méfiance tranchée des adeptes de cupidon qui ne trouvent jamais le courage de franchir le pas de peur d’être esclaves d’un mode de vie exigeant. Le mérite revient aux jeunes filles et aux concubines qui sont les premières à attirer l’attention du sexe opposé. La femme vit aussi l’époque de perdition mais paradoxalement ne perd pas de vue les épousailles. A la question que penses-tu du mariage, une réponse évasive est servie. La récurrence de l’interrogation peut entraîner une colère excessive et des réactions brutales. Le mariage, l’homme ne veut pas en entendre parler, en tout cas, pas de sitôt. La femme en voulant faire les choses dans les règles de l’art est traitée d’être ‘’vieux-jeu’’.
Dans cette nouvelle vie tumultueuse emplie de défiance, il apparaît difficile de convertir les habitudes. Ne plus s’unir devant Dieu ou devant les hommes ou même selon quelque règle sociale en est certainement l’une des résultantes.

21-11-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Vivres détournés et indignité !
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Je préfèrerais ne pas y croire. Mais, depuis quelques jours, l’information a dépassé l’étape de rumeur. Pour détournement de sacs de riz affectés aux (...) Lire  

Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Les ennemis de la (...)
1er-12-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)