Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Appui de taille pour le Pag !

Bonne nouvelle pour le Programme d’actions du gouvernement !
De 58%, la Banque mondiale augmente son enveloppe pour les trois prochaines années au profit du Bénin et met à notre disposition, une cagnotte de 250 milliards de Fcfa.
Engagée à accompagner les efforts du gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté, la Banque Mondiale fait mieux que le Fmi.
Déjà, en février dernier, l’institution jumelle de Bretton Woods s’était signalé par un programme triennal appuyé par un accord au titre de la Facilité Élargie de Crédit (Fec) d’un montant de 150,4 millions de dollars US soit environ 93 milliards de Fcfa.
Quoi de mieux que les assurances du 7 avril dernier données par Makhtar Diop, le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique au chef de l’Etat et à ses ministres pour doper leur moral et les inciter à continuer dans le bon sens ?
Et à la création de richesse afin de générer des dividendes en termes d’emplois pour les jeunes, d’accès à l’eau potable et à l’énergie pour tous sont-ils condamnés.
Mais avant, avec cet appui de taille, la Banque mondiale a non seulement joué sa partition mais a surtout démontré qu’il faut croire au PAG. Evalué à plus de 9000 milliards Fcfa, sur la période 2017-2021, il fait baver.
Et personne ne démentira le président Houngbédji qui affirme que l’ambitieux PAG donne des raisons de croire à un mieux-être pour les populations et constitue l’ébauche d’un plan de développement intégral.
Reste maintenant au gouvernement de surfer sur cette bonne dynamique, de respecter les engagements pris et de réunir autant que possible des arguments pour convaincre d’autres partenaires stratégiques.
De toute évidence, plus les appuis pour le PAG seront nombreux, mieux ça vaudra. Déjà, en dehors des institutions financières internationales, faudra-t-il davantage travailler à gagner le soutien du secteur privé au plan national et international.
Seulement, jusqu’ici, l’environnement économique pour leur permettre d’accompagner le Programme d’actions du gouvernement est encore peu favorable.
Les difficultés sont là, réelles, et beaucoup de chefs d’entreprises s’en plaignent.
D’où la nécessité pour le gouvernement de ne pas s’arrêter en si bon chemin en ce qui concerne les principales réformes de gouvernance, ainsi que sur celles substantielles à entreprendre dans les secteurs clés de l’économie comme l’énergie afin qu’on puisse générer plus de croissance.
Tout compte fait, le potentiel pour atteindre l’objectif escompté, il n’en manque pas.
Alors, pour un accompagnement plus judicieux du PAG “Bénin Révélé“, aux membres du gouvernement de retrousser leurs manches, d’aller de façon plus offensive à la quête des financements et de ratisser large.
Le Nouveau départ en a énormément besoin.

12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Révisions en plein Mondial !
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner !
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réviser le code vestimentaire
7-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Affaire classée
4-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Journées déprogrammées !
31-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Anglais au préalable !
30-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser la sécurité locale
30-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Concours de retour !
29-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des réformes pour la justice
29-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’exemple : la meilleure école
28-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Funestes regrets de Yayi !
28-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la femme
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Corrompus sur le qui-vive !
16-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : 4 en liste, 3 sur la piste !
15-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le péril du vieux pont
15-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dialogue et accord durable !
14-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Vers un nouveau pacte social
14-05-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1350

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)