Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Compétition métaphysique !

Course et chasse aux forces métaphysiques et à l’onction des cercles religieux. C’est l’une des plus importantes mais quasi invisibles puissances face à la dure bataille que se livrent et se livreront jusqu’en mars prochain, les nombreux prétendants pour le prestigieux fauteuil présidentiel. Après l’interminable règne des ‘‘born again’’ avec le Général Mathieu Kérékou depuis 1996 puis son successeur Boni Yayi, la présidentielle de 2016 attend de voir et de connaître la nouvelle dimension spirituelle qui aura pignon sur rue à la Marina. Eglises, mosquées, couvents, sectes, Franc-maçonnerie, ésotérisme…Si entre les candidats, c’est une course aux bondieuseries et aux diseurs de bonnes aventures, entre les différents courants religieux, la compétition fait tout aussi rage pour la succession et la mise en berne dans les arcanes du pouvoir d’Etat de l’influence des Evangélistes.
Dans le pays du Vodou, rien ne s’explique sans l’action des forces de l’ombre et des maîtres spirituels. En dehors donc des projets de société et autres éléments physiques, attractifs pour l’électorat, le président de 2016 sera celui-là qui aura réussi la bonne moisson sur le plan métaphysique. Le syncrétisme étant la chose la mieux partagée au Bénin, cet appui spirituel décisif pour le candidat peut être soit une combinaison des forces endogènes, des sectes ou avec les religions importées. Seule la fin justifie les moyens. Beaucoup de candidats le savent et à raison, ils multiplient pour les uns à visage découvert et pour les autres dans le secret des temples, des contacts pour mieux cerner la direction de ce vent favorable qui les sublimerait dans le cœur des électeurs et les aiderait à arracher devant leurs adversaires, le fauteuil présidentiel.
Mais, les liens entre pouvoir et religion au Bénin sont devenus si hermétiques que s’ouvrir le boulevard du pouvoir suprême avec l’aide de l’une des tendances spirituelles entraîne forcément des reconnaissances. Si a priori cela devrait être des ‘‘offrandes’’ ou des dons, comme cela s’entend dans nos traditions, par les bénéficiaires de grâce, depuis Kérékou II, ils ont plutôt pris le visage de la distribution par ceux-ci des postes ministériels, de directeurs, de conseillers, de l’attribution des marchés publics aux barons religieux. C’est d’ailleurs pourquoi, pour en arriver à arracher tous ces avantages aux ‘‘born again’’, il faut, aux autres groupes religieux, se lever tôt. Car, il va sans dire qu’ils tenteront, vaille que vaille, de garder le cap et donc de continuer, au delà de 2016, par imposer leur présence dans les couloirs de la Marina. Et même si, sous d’autres cieux, il est bien connu que les bons diseurs sont rarement les bons faiseurs et qu’ils ont leur place ailleurs, en 2016, ce serait un miracle que les allées du pouvoir soient débarrassées de nos bien-aimés religieux politiques. Comme quoi, ce n’est pas demain que la compétition métaphysique connaîtra son épilogue encore moins que les religieux cesseront de saliver après avoir pris goût aux postes politiques. La bataille métaphysique pour 2016 est donc ouverte et il ne reste tout simplement qu’à souhaiter bon appétit à ceux qui auront le dernier mot !

26-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La menace Ollé-Nicole !
9-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un bel exemple d’intégrité
9-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Gaspillage corps présent !
8-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Faut-il punir l’adultère ?
8-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Enfin, la passerelle anglaise !
7-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Houngbédji
7-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Léhady conjugué au passé !
3-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Gentlemen malgré tout !
2-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Aller de l’avant
2-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Justice pour tous !
31-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changer de paradigme
31-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1050

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)