Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : De Sinsin à da Cruz !

Les urnes ont parlé. Sous réserve des recours et de l’homologation des résultats provisoires par le ministère de l’enseignement supérieur, le prochain successeur du recteur Brice Sinsin est le professeur Maxime da Cruz. Plébiscité avec 65%, le vice-recteur de l’équipe sortante peut pousser un ouf de soulagement. Mais, en attendant les résultats définitifs, la grande leçon du scrutin d’hier à l’Uac est que la continuité a encore droit de cité.
Aussi, et il ne faut pas l’occulter, le poste de recteur n’a jamais autant suscité d’intérêt. Pour la première fois, cinq listes se sont affrontées pour le graal. L’engouement pour le scrutin rectoral était si grand que des observateurs et superviseurs extérieurs se sont invités à la fête électorale. A l’arrivée, pas d’incident majeur. La communauté universitaire a fait preuve de maturité et a, en toute conscience, décidé de son avenir. Et puisque c’est le choix de la majorité, dès le 18 décembre prochain, le professeur Maxime da Cruz prend les commandes.
Enfin, pour les trois prochaines années, il s’est désormais, dans les urnes, donné les moyens de succéder à Brice Sinsin et de se mettre davantage au service de la communauté universitaire. Alors, pour une continuité à l’Uac, nous y sommes !
Sans transition donc, l’équipe da Cruz fera la preuve de son expérience dans la gestion des affaires universitaires. Mais, qu’on ne s’y trompe pas. Plus l’espérance est grande, plus la déception est souvent violente. Personne ne le souhaite. Toutefois, si l’équipe da Cruz veut vraiment réussir, qu’elle prenne garde. A l’épreuve des défis à relever et des tirs nourris des étudiants et des détracteurs, il faut qu’elle privilégie le dialogue.
Déjà qu’il est dit qu’elle est comptable du bilan du recteur sortant et pourtant, elle s’en sort avec un tel score, qu’elle s’assure alors de s’appuyer sur l’héritage de Brice Sinsin. Sinon, avec 65% d’adhésion au programme de la liste Nouvelle vision, le message du corps électoral est plus que clair : « c’est au bout de l’ancienne corde, qu’il souhaite que la nouvelle soit tissée ». Et pour véritablement s’inscrire dans cette dynamique, da Cruz et ses amis sont, on ne le dira jamais assez, les mieux placés.
Du moins, plus expérimentés pour continuer les réformes du prédécesseur et, pourquoi pas, les améliorer. D’ailleurs, l’équipe da Cruz n’échappera pas à la gestion des mouvements de grève sur le campus d’Abomey-Calavi. Ensuite et c’est indéniable, elle sera confrontée au dossier « maîtrise des flux ». Puis, goûtera aux critiques sur sa gouvernance administrative et financière. En dépit de tout, de l’objectif central qui est l’amélioration des conditions d’études à l’Uac, le recteur da Cruz s’est engagé à y travailler.
Facile à dire qu’à faire. Mais, si des distinctions à l’international pour sa capacité managériale, le recteur sortant a réussi à en récolter, on n’en demandera pas moins à son successeur. Et comme la communauté universitaire n’a pas besoin d’une éternité pour apprécier la compétence et la qualité au service de l’Uac, très bientôt, elle jugera. Mais avant, disons bienvenue à da Cruz et son équipe et que la chance les accompagne !

9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)