Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Défi d’une presse libre !

Nous sommes à l’honneur ! Cruciaux pour l’éveil du peuple, l’économie et le système démocratique, les médias et les journalistes du Bénin à l’instar de ceux du monde commémorent ce jour, la journée internationale de la liberté de presse. Véritablement libre et multi-plurielle avec l’avènement du Renouveau démocratique, il n’en demeure pas moins qu’il reste, pour en faire un modèle, beaucoup à prouver par la presse au pays de Talon.
D’ailleurs classé, le mois dernier, à la 78ème place par Reporters sans frontières pour l’édition 2017 de son rapport mondial sur la liberté de la presse, le Bénin, jadis cité parmi les tout premiers, stagne. Et puisque sur plusieurs plans peut-on analyser la liberté de presse dans un pays, voyons voir si, suivant les critères de classement de Rsf, le degré de liberté dont jouissent les journalistes, le pluralisme des médias, leur indépendance, la qualité du cadre légal et la sécurité des journalistes au Bénin sont fortement appréciés et unanimement partagés ? En toute objectivité, 78ème certes, mais la presse béninoise, on ne peut pas dire le contraire, est libre.
Peut-être, en faut-il plus pour égaler celles d’autres pays mieux classés par Rsf. Néanmoins, au-delà de la liberté d’expression parfois fantaisiste et contre-productive, il me plait de me hasarder sur la piste du rôle-clé des organes de presse dans un pays comme le Bénin. Et, l’évidence m’amène à affirmer que d’abord, elle est au service de l’information, la vraie. Ensuite, sans une véritable corrélation entre cette liberté acquise de haute lutte et la quête du développement et de la paix, tout le reste ne sera que du vent.
Libre, elle doit toujours avoir une influence positive. Même si, nous sommes sans possibilité de donner de chiffres exacts sur l’existence de lien de causalité entre la liberté de la presse et les différentes variables du développement, il est clair qu’elle sert de rempart contre les crises et les situations de privation extrêmes. De même, responsabilise-t-elle les gouvernants et rend-elle leurs actions plus transparentes avec tous les indicateurs de la bonne gouvernance. Mais avant tout, elle sert d’intermédiaire entre les individus et le gouvernement en l’informant des besoins de la population. En somme, la presse œuvre à un environnement favorable aux affaires et à une gestion plus efficace des affaires publiques.
Si ainsi, à mon avis, doit être la presse dans un pays en voie de développement, au Bénin nous en sommes encore loin. Et donc, de ce puissant outil tout aussi important pour la réduction de la pauvreté, au même titre que l’éducation ou les investissements, le Nouveau départ ne peut s’en passer. Sont attendus, non seulement, les efforts pour célébrer au plus vite la remontée au classement de Reporters sans frontières, mais aussi des initiatives sur bien d’aspects de la société, pour appréhender les défis qui nous attendent. Déjà, ces deux dernières décennies, de nombreuses histoires de réussite démontrent l’importance de l’autonomisation des populations via la libre circulation des idées et l’accès à l’information et au savoir. Pourquoi pas au Bénin et pourquoi toujours parler de politique et non de développement ? Je m’interroge, et à ce rythme, il faut comme beaucoup d’autres journalistes s’inquiéter.

3-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Ils nous font regretter Mandela !
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade !
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cos-Lépi : Mort programmée !
16-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!
16-07-2018, Ambroise ZINSOU
En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Appui pour cantines
9-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Amousou libère la parole
4-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme des péages
3-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du logement
28-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Sanctions dissuasives !
28-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une sanction pédagogique
27-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel Déception nigériane !!!
27-06-2018, Ambroise ZINSOU
Editorial : Equation Horaires-Rendement !
27-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le Cos dans tous ses états
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1380

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)