Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Des conseillers sur leurs 31 !

Réalistes ! Au bonheur des Cotonois de voir le projet Grand Nokoué devenir réalité, 31 des 49 conseillers municipaux, acquis à la cause du développement de la capitale économique du Bénin, ont décidé de l’être. Contre un tiraillement inutile avec le pouvoir en place, des élus avec à leur tête Ali Camarou et Isaac Aïvodji, se sont, ce week-end, désolidarisés de la gestion du maire Léhady Soglo et ont privilégié un soutien franc au Programme d’Actions du Gouvernement. Le signal du conseil communal, dans sa grande majorité, est donc clair. Trop tirailler sur la Convention de partenariat avec l’Etat central au point de perdre le projet Grand Nokoué serait inexplicable et injustifiable. Le maire Léhady est prévenu. Personne, pas cette fois-ci, ne prendra en otage la commune de Cotonou. Seul son développement doit compter.
Alors, s’il en arrivait, parce que voulant se coucher sur un matelas de lois et règlements régissant la décentralisation, à manquer à sa responsabilité de privilégier l’investissement dans sa ville, le conseil communal se chargera de le ramener à la raison. Et puisque déjà, des observations de la mairie de Cotonou au projet de convention Etat-Communes laissent craindre un jusqu’au-boutisme de mauvais aloi du maire Léhady, il y a de quoi s’inquiéter pour le projet Grand Nokoué à Cotonou.
Tenez ! Utopiques sont les exigences de Cotonou, conformément au champ de compétences de la commune et aux textes en vigueur, à vouloir, coûte que coûte, être le maître d’ouvrage du projet Grand Nokoué sur son territoire et que le gouvernement n’assure que l’assistance à la maîtrise d’ouvrage. Ce qui signifie qu’à la fin des travaux, la personne morale de droit public, propriétaire de l’ouvrage Grand Nokoué seront les mairies. Et que comprendre des prétentions de Léhady à ce que le gouvernement mette à la disposition des communes, tous les documents liés à d’éventuels engagements ?
Au finish, trop d’exigences de Cotonou ! C’est une manière de dire au gouvernement, ne venez pas investir par ici. Si vous le faites, ce sera à vos risques et périls. Il est vrai que la législation est du côté de la mairie. Mais, Léhady et ses soutiens devraient savoir qu’il y a certes la loi, mais son esprit n’est pas d’empêcher des investissements à Cotonou. Heureusement, pour la réalisation du projet Grand Nokoué et l’ambition des Cotonois de vivre dans une ville plus moderne, 31 conseillers sont déterminés. Cotonou est pour son développement. Mais, à jouer au plus malin et contre les intérêts des populations, Léhady est en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Et pour le lui rappeler, des conseillers se sont déjà mis sur leurs 31 et n’hésiteront point mercredi prochain à lui imposer leur diktat. A Léhady, avant qu’il ne soit trop tard, de rentrer dans les rangs !

15-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En effet, l’organisme finit (...) Lire  

Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral, le vin est tiré (...)
11-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Charte sans casse !
24-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Ravip vu par les Soglo
24-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | ... | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | 360 | ... | 1470

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)