Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Des vagues à combattre !

Résolution et détermination contre l’érosion côtière. Après la première phase des travaux de protection de la côte à l’est de l’épi de Siafato, pas de répit pour les caisses de l’Etat. A nouveau, pour contrer les vagues, la deuxième phase du projet de protection de la côte Est de Cotonou est lancée. Particularité de celle-ci : assurer, à moyen et long terme, la protection totale des 125 Km de Côte de notre pays.
Et pour y arriver, un cocktail d’épis intermédiaires, de murs de revêtement et de sable dragué en haute mer et à injecter sur la côte, sera mis à contribution. De Akpakpa-Dodomè jusqu’à Ekpè, il n’y a pas plus bonne nouvelle pour les populations. Constamment menacées par la mer, pour elles, les prochains travaux viennent à point nommé. Depuis l’implantation de l’épi d’arrêt de sable du Port Autonome de Cotonou ajoutée aux effets des marées hautes, leur sérénité s’est évaporée.
Les perturbations sur la côte se sont multipliées, et l’actualisation des travaux est une bouffée d’oxygène. Mieux, avec la deuxième phase des travaux, des aubaines sont dorénavant à saisir avec l’intégration du volet touristique.Mais déjà, faudra-t-il chasser au loin, le spectre d’environ 40 milliards investis, sans grands résultats, lors de la première phase. Des milliards devenus impuissants contre la force des vagues défiant les ouvrages.
A certains endroits, la menace de l’érosion était si persistante qu’attendre avant de réagir aurait été tout simplement suicidaire. Et donc, au nom de l’amélioration des conditions de vie des populations, il faut encore mobiliser 40 milliards contre la mer. En somme, déjà près de 80 milliards pour lutter contre les vagues. Sans être un technicien en la matière, autant d’argent contre l’érosion, donnent froid dans le dos. J’imagine 80 milliards dans la construction des écoles, des hôpitaux, des logements sociaux…
Mais, s’il faut forcément investir autant contre l’érosion côtière, il serait impardonnable qu’il y ait à redire sur la consistance des travaux. Nous sommes ce que nous sommes, et je ferai économie de vérité si j’affirme que tous les Béninois s’inquiètent de la même manière, de la disparition partielle ou totale de leur belle plage. Et oui, sur des cadavres et des sinistrés, il y en a qui ne se gênent pas à faire leur propre bonheur.
Alors, que les travaux à effectuer aux endroits sensibles, se fassent dans les règles de l’art. Que véritablement, les ouvrages d’enrochement empêchent le sable d’être emporté par les vagues. Et que demain, au contribuable qui veut des écoles, des centres de santé et des routes, on ne vienne plus dire, encore des milliards dans la mer. Trop, c’est trop. Maintenant, après les 40 milliards de la deuxième phase, stop !
Ça suffit !

20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)