Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Faux diplômés, et après ?

Lourdeur et fainéantise ! Comme des puces, ces tares collent à la peau de l’administration béninoise, et s’en débarrasser a été de tout temps une préoccupation. Mais, très enraciné est le mal que la conscience populaire est à peine surprise de découvrir que sur toute la ligne, elle a affaire à des perfides. Du moins, faux diplômés en amont, agents passifs en aval. Et si, depuis le Conseil des ministres du mercredi dernier, l’Exécutif s’est réveillé d’un long sommeil et s’est enfin lancé dans une salutaire partie de chasse aux agents ayant usé de faux diplômés pour se faire recruter à la fonction publique, il faut l’y encourager.
L’administration de développement est en danger. Déjà, au bilan partiel de la Commission nationale de vérification de l’authentification des diplômes des agents de l’Etat, dix fonctionnaires indélicats l’ont prise en otage et souillée de leur inculture. Même parmi ceux qui y sont régulièrement admis, ils se comptent par milliers les coutumiers de l’absentéisme, du retard et de la corruption. Dans un environnement aussi crasseux, semez la vertu, et vous en récoltez la perversité en abondance. De même, lancer de fastidieuses et coûteuses réformes administratives sans un avisé assainissement exterminatrice du troupeau de falsificateurs, serait peine perdue.
La République des vertueux s’agace. Avant le plébiscite du 20 mars du chantre du Nouveau départ, une série de listes de faux diplômés de l’administration publique a circulé. Dans une indifférence totale, elles ont patienté dans les placards. Comme si, au service de la construction nationale, s’accommoder, ne serait-ce qu’une seconde, de faux bâtisseurs n’impacte en rien la solidité et le rayonnement de l’édifice Bénin, du temps a été donné aux fonctionnaires tricheurs. Mieux vaut tard que jamais. L’opération salubrité est désormais enclenchée par le gouvernement de la Rupture avec à la clé une flopée de mesures.
Seulement, à continuer, dans le traitement et l’informatisation des données personnelles à verser dans l’archaïsme, des loups s’inviteront toujours dans la bergerie. Dans un pays où la maîtrise et l’appropriation, à tous les niveaux, de l’outil informatique continuent d’être un luxe, la réussite de l’opération ‘‘contrôle a priori’’ pour les prétendants à la fonction publique n’est pas acquise d’avance. N’empêche, le gouvernement Talon et surtout le ministère en charge de la fonction publique doivent se donner les moyens techniques et humains de relever le défi de mettre hors d’état de nuire les faux diplômés et ces ingénieux faussaires qui pullulent. Après, il serait aisé de s’atteler à l’amélioration de la gouvernance administrative.

8-08-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)