Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Grandes manœuvres au parlement !

Démission, Adhésion. Positionnement et repositionnement. Au palais des gouverneurs, ces derniers jours, ça bouge. Tellement, il y a des va-et-vient, qu’on se croirait dans un moulin ou dans la Cour du roi Pétaud. A l’hémicycle, en moins d’une semaine, les Honorables Affo Obo et Guy Mitokpè ont, comme par enchantement, déménagé de leurs différents groupes parlementaires. De la minorité à la majorité pour l’un et de la majorité à la minorité pour l’autre, il va sans dire que nos deux députés ont ouvert la saison de la clarification politique.
Tenez ! Affo Obo, le célèbre ‘‘Souwi’’, après avoir longtemps navigué entre deux groupes, a finalement, et on espère que ce sera sa dernière destination, atterri à ‘‘Unité, Paix et Démocratie’’ du Président Nago. Presque au même moment, Guy Mitokpè entre-temps membre du groupe UN n’a pas tardé à sortir des non-inscrits pour aller sauver du naufrage ‘‘la voix du peuple’’ de Issa Salifou.
Comme si à l’hémicycle, il était dit que l’heure est déjà aux grandes manœuvres, il faut peut-être s’attendre, pendant qu’il est encore temps, à enregistrer d’autres repositionnements. Sait-on jamais ? Mars 2019 n’est plus très loin. A grands pas, les prochaines élections législatives s’annoncent. Et avant que les trains de la majorité et de la minorité ne fassent leur plein et ne s’ébranlent à la recherche des suffrages, il est préférable pour nos députés, de s’assurer qu’ils ont choisi la meilleure position puis, bec et ongles, de la défendre.
Evidemment, au parlement des positionnements et des repositionnements, la moindre erreur peut être fatale. Sans doute, avant de passer d’un camp à un autre, Affo Obo et Guy Mitokpè ont longuement réfléchi. De toute façon, si Souwi nous a habitués à des micmacs et qu’il va falloir peut-être encore attendre pour voir, on peut faire confiance au Secrétaire général de Restaurer l’espoir, que de l’autre côté, on ne le reverra pas de sitôt.
En définitive, à environ un an du renouvellement de l’hémicycle, l’opposition autant que la mouvance recrute. Et puisque le parlement est le haut lieu de la politique et que les tractations qui s’y mènent augurent d’éventuelles alliances sur le terrain, on peut, sans risque de se tromper, affirmer que la bataille de 2019, ça promet.
Si jusqu’ici et depuis le rejet du projet de révision de la Constitution, l’arithmétique entre le Bmp et la minorité n’a véritablement pas changé, c’est tout simplement dire qu’aucun des camps ne veut se laisser conter les prochaines joutes électorales. D’ailleurs, avec Guy Mitokpè et Re plus que jamais dans l’opposition au régime Talon, le défi de la minorité parlementaire, c’est incontestablement de revenir en force à l’hémicycle. Pareil pour les nouveaux hôtes de l’imprévisible député Affo Obo qui visent, pour 2019, très haut. C’est de bonne guerre !
Mais, tant que la politique ne se mettra pas au service du développement, on prendra toujours les mêmes, et on recommencera. Malheureusement, par ici, c’est ainsi. Sans idéologie, sans boussole et sans vision. Demain, ça ne changera pas. Les oiseaux de mauvais augure n’y sont pour rien. Et quand le tam-tam des démissions et adhésions résonne, j’espère qu’enfin un jour, on dansera sur la cadence du développement. Sinon, avant longtemps, entendons-nous que le Bénin ne se relèvera pas des micmacs politiques. Et jamais, ne réussira à chasser les vieux démons !

7-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Opération Rambo, et tenez-vous tranquille, c’est au minimum 500 jeunes en perdition. Le chiffre est alarmant, l’inconscience hyper élevée et la (...) Lire  

Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Centre lâché par Abiola
4-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Drôle de médiation !
3-04-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1290

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)