Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Imposteurs, à la barre !

Faux diplômes, faux certificats, pas de profil pour le job, compétences douteuses…Des années durant, ils ont dupé tout le monde et plombé le rayonnement de l’administration béninoise ! Mais, ils ont beau courir, les imposteurs de la République sont cernés. Les uns après les autres, ils sont condamnés à tomber dans les filets des audits des effectifs de la fonction publique. Les missions de vérification des conditions de recensements sont formelles : à partir de 2006, une pile de dysfonctionnements et des dérapages ont porté l’effectif global des agents reversés à 35.000 au lieu d’une estimation initiale de 8000.
Après la chasse aux fonctionnaires fictifs enclenchée en décembre dernier, le gouvernement ouvre la boîte de Pandore des agents inutiles et inexploitables. Cette fois-ci, ils sont 27 000 fonctionnaires à la barre. Accusés de gonfler horriblement la masse salariale, de plomber les caisses de l’Etat, la rupture est à leur trousse, afin que cesse le règne de l’incompétence. Sale temps pour eux. Et bienvenue à la courageuse décision de donner un vigoureux coup de pied à la fourmilière pour définitivement vider l’administration publique de ses parasites. Rien de plus normal et salutaire.

Pour évacuer le monstrueux écart de 27 000 agents, dépourvu de logique et recruter ceux dont la Nation a besoin, il est urgent et conséquent de nettoyer l’écurie d’Augias.
L’administration béninoise a besoin d’un nouveau souffle. Mieux que l’oxygène apporté à travers les réformes et qui n’a pas réussi à réanimer le malade, pour sauver le moribond traumatisé par le favoritisme et la corruption, il faut forcément avoir recours à la rigueur et à l’objectivité. Tous les Béninois en sont conscients. Un effectif pléthorique et inefficace pour la gestion des affaires publiques est un os dans la gorge des gouvernants.
Et tant que la contre-productivité dictera sa loi au sein de l’étrange administration de développement, n’ayons pas froid aux yeux et saluons, comme cela se doit, la thérapie de choc de l’Exécutif.
Au secours de la fonction publique, mieux que le ponctuel audit pour épingler les imposteurs, l’heure est propice à de périodiques campagnes de salubrité. En mode gouvernance responsable, elle s’imagine avec les recettes actions, exemplarité, suivi des décisions et surtout redéploiement adéquat des agents. Au Bénin, les gouvernants doivent arrêter de vendre l’illusion au peuple. 27 000 agents sont menacés de payer au prix fort leur démagogie. Pour le salut de tous, il le faut.

18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Ils nous font regretter Mandela !
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade !
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cos-Lépi : Mort programmée !
16-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!
16-07-2018, Ambroise ZINSOU
En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Appui pour cantines
9-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Amousou libère la parole
4-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme des péages
3-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du logement
28-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Sanctions dissuasives !
28-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une sanction pédagogique
27-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel Déception nigériane !!!
27-06-2018, Ambroise ZINSOU
Editorial : Equation Horaires-Rendement !
27-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le Cos dans tous ses états
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1380

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)