Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : L’équation identitaire !

L’idéal est qu’elle n’effleure même pas les esprits et que la présidentielle de 2016 en soit l’exception qui confirme la règle. Mais, toute hypocrisie mise de côté, il serait difficile voire impossible que le simple optimisme des uns et des autres efface, tout d’un coup et définitivement, du mode de vote des Béninois la notion de ‘‘fils du terroir’’. Inutile de se voiler la face, au Bénin, il n’y a pas meilleur moment que la période de l’élection présidentielle pour mettre à mal l’unité nationale. En février et mars 2016, la menace est d’autant plus grande avec une multiplicité et une forte régionalisation des candidatures annoncées.
D’ailleurs, dans un pays où on dénombre jusqu’ici près de 80% d’analphabètes, et où les acteurs politiques en mal d’arguments et de projets de société n’ont pas d’autres armes que celles de la manipulation et des velléités ségrégationnistes, il faudra plus qu’un coup de baguette magique pour changer les mentalités. Mais, les temps changent, les mentalités aussi. A coup de brassages, d’instruction et de modernisme, une nation se construit. Les jours du puant paradigme qu’est le régionalisme sont comptés. Le souci de l’électeur sera, de moins en moins, la valorisation et la défense des intérêts et de l’identité de sa région. Dans la balance qui motivera son choix, il y aura désormais, forcément en plus de la région, d’autres paramètres tels que le projet de société, les messages phares, les moyens matériels et logistiques et le charisme du candidat.
A priori donc, il y a de forts indices qui montrent que la présidentielle de 2016 consacrera une baisse de l’ampleur du régionalisme dans le déterminant du vote des Béninois. Déjà, les élections législatives de 2015 à Cotonou ont donné un avant-goût de ce que peuvent être les motivations d’une génération ‘‘facebook et whatsapp’’. Et s’il est admis que la grande majorité des électeurs qui décideront du choix du prochain président de la République sont des jeunes, beaucoup plus avertis et informés, il va sans dire que les candidats qui, n’ont pas d’autres arguments que le fief pour se faire valoir, seront, au finish, en difficulté.
Car, même si les fiefs répondent présents au premier tour, il faudra au gagnant de rallier à lui, toute la nation. Ce qui suppose qu’il doit être au dessus de la mêlée surtout des considérations régionales. En définitive, il faut se rendre à l’évidence que comme du vinaigre qui attire des mouches, le critère région aura sa part au décompte de la présidentielle de 2016. Mais, pour une présidentielle, il en faudra plus. Alors, les prétendants à la magistrature suprême qui espèrent continuer à surfer sur ce paramètre pour accéder au pouvoir, peuvent d’ores et déjà changer de fusil d’épaule. La recette a fait long feu mais les générations passent, se mélangent au point où elle a fini par montrer ses limites.

12-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Limiter la contagion
19-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Kwabo, Monsieur le président !
19-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Sauver le Chu-Mel
15-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacrilège à l’ex Homel !
15-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route à Okounfo !
14-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : En mode gestion déléguée
14-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Laborieux Ecureuils !
12-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Faut-il rompre ?
9-06-2017, Naguib ALAGBE
Tribune verte : Nostalgiques océans !
9-06-2017, La rédaction
Editorial : Le gouvernement à la barre
9-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Candidats prêts ? Composez !
9-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un goût d’inachevé
6-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les députés sur la bonne voie…
1er-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Nuages sur le 1er Juin !
1er-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Parité mon œil !
26-05-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Notre pain de chaque jour !
24-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : * Récade à terre à la Rb !
22-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Chambre à part !!
19-05-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Le nœud Ppea-II dénoué !
18-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Des conseillers sur leurs 31 !
17-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 990

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)