Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : L’équation identitaire !

L’idéal est qu’elle n’effleure même pas les esprits et que la présidentielle de 2016 en soit l’exception qui confirme la règle. Mais, toute hypocrisie mise de côté, il serait difficile voire impossible que le simple optimisme des uns et des autres efface, tout d’un coup et définitivement, du mode de vote des Béninois la notion de ‘‘fils du terroir’’. Inutile de se voiler la face, au Bénin, il n’y a pas meilleur moment que la période de l’élection présidentielle pour mettre à mal l’unité nationale. En février et mars 2016, la menace est d’autant plus grande avec une multiplicité et une forte régionalisation des candidatures annoncées.
D’ailleurs, dans un pays où on dénombre jusqu’ici près de 80% d’analphabètes, et où les acteurs politiques en mal d’arguments et de projets de société n’ont pas d’autres armes que celles de la manipulation et des velléités ségrégationnistes, il faudra plus qu’un coup de baguette magique pour changer les mentalités. Mais, les temps changent, les mentalités aussi. A coup de brassages, d’instruction et de modernisme, une nation se construit. Les jours du puant paradigme qu’est le régionalisme sont comptés. Le souci de l’électeur sera, de moins en moins, la valorisation et la défense des intérêts et de l’identité de sa région. Dans la balance qui motivera son choix, il y aura désormais, forcément en plus de la région, d’autres paramètres tels que le projet de société, les messages phares, les moyens matériels et logistiques et le charisme du candidat.
A priori donc, il y a de forts indices qui montrent que la présidentielle de 2016 consacrera une baisse de l’ampleur du régionalisme dans le déterminant du vote des Béninois. Déjà, les élections législatives de 2015 à Cotonou ont donné un avant-goût de ce que peuvent être les motivations d’une génération ‘‘facebook et whatsapp’’. Et s’il est admis que la grande majorité des électeurs qui décideront du choix du prochain président de la République sont des jeunes, beaucoup plus avertis et informés, il va sans dire que les candidats qui, n’ont pas d’autres arguments que le fief pour se faire valoir, seront, au finish, en difficulté.
Car, même si les fiefs répondent présents au premier tour, il faudra au gagnant de rallier à lui, toute la nation. Ce qui suppose qu’il doit être au dessus de la mêlée surtout des considérations régionales. En définitive, il faut se rendre à l’évidence que comme du vinaigre qui attire des mouches, le critère région aura sa part au décompte de la présidentielle de 2016. Mais, pour une présidentielle, il en faudra plus. Alors, les prétendants à la magistrature suprême qui espèrent continuer à surfer sur ce paramètre pour accéder au pouvoir, peuvent d’ores et déjà changer de fusil d’épaule. La recette a fait long feu mais les générations passent, se mélangent au point où elle a fini par montrer ses limites.

12-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Opération Rambo, et tenez-vous tranquille, c’est au minimum 500 jeunes en perdition. Le chiffre est alarmant, l’inconscience hyper élevée et la (...) Lire  

Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Centre lâché par Abiola
4-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Drôle de médiation !
3-04-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1290

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)