Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : L’héritage Psd en question !

Ne l’enterrons pas vivant. D’ailleurs, Bruno Amoussou, le gardien du temple ‘‘Psd’’ sait désormais pourquoi Dieu continue de rejeter son dossier au pays des morts. En tout cas, bien vivant, le patriarche l’est et apprécie, à sa façon, ce que son dauphin et beau-frère Emmanuel Golou a fait de son héritage politique. ‘‘Gestion médiocre et en deçà des espérances et de la confiance placées en toi’’. Pas besoin d’aller consulter un prêtre Fâ pour comprendre le message du professeur à son bien aimé élève.
Après deux ans de gestion, sa copie serait si pâle que le renard de Djakotomey se voit obligé de reprendre du poil de la bête. Et devant les populations du Mono-Couffo, Golou n’a eu droit à aucun cadeau de Amoussou. Accusé de trahison et de tentative de parricide, il a été carrément découpé en morceaux.
Pour rappel, la ritournelle à charge fredonnée contre Golou a laissé entendre qu’il a bloqué la promotion des jeunes Psd sans emploi du Couffo, infligé des sanctions injustes aux camarades du parti et aidé d’autres à prendre la porte. Aussi, Golou se serait rendu coupable de n’avoir pas publié les textes du 3ème congrès ordinaire depuis plus de deux ans et même d’avoir royalement ignoré d’envoyer les documents et procès-verbaux portant son élection au ministère de l’intérieur. Impardonnable !
A bon renard, point d’étourderie. S’il est aujourd’hui destitué de la tête du Psd, interdit de congrès et, en attendant que la justice ne tranche, tenu en respect par Amoussou, Golou doit s’en prendre à lui-même. Et, comme le pont entre les deux camps n’est pas totalement rompu, autant laisser les égos de côté pour rallumer la flamme du parti. Puisque Amoussou tient à se positionner au cœur de la crise au Psd, qu’il travaille alors à trouver la bonne clé de la réconciliation.
Déjà, de la tournée du patriarche, on aura retenu qu’il est contre la destruction et la confiscation de son héritage politique à des fins personnelles et pécuniaires. Mieux, il est ouvert au dialogue avec Golou et ne serait pas contre son élection si le congrès s’organise et se tient dans les règles de l’art.
Mais, Bruno Amoussou, toujours aussi malin, veille plus que jamais au grain. Sauf décision favorable du juge, Golou entre les griffes du renard sait ce qui l’attend : un congrès infecté de camarades écartés. Dans ces conditions, que devra-t-il faire ? Sûr qu’au cas contraire, il jubilerait. Seulement, le Psd gagnerait à ce que le jusqu’au-boutisme ne soit le leitmotiv d’aucun des camps en conflit. C’est plus glamour. Après tout, Amoussou-Golou, c’est plus que le militantisme au Psd. C’est d’abord une complicité de plusieurs décennies. Et cette fois-ci, l’humour légendaire du renard de Djakotomey serait utile pour adoucir les cœurs et recoller les morceaux pour un Psd plus fort et plus grand !

5-07-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco !
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Décidément. Plus on fouille dans l’écurie d’Augias de la gestion des fonds d’aide au développement, mieux on découvre. A tort, on pensait l’avoir (...) Lire  

Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : A la merci des domestiques
15-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Pendajri a sa Brigade spéciale (...)
14-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au royaume des incendies !
30-08-2017, Isac A. YAÏ
En vérité : Rb engagée, Rb dégagée !
29-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Remerciés en monnaie de singe
29-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le retour des farceurs
28-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1080

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)