Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Les paradigmes de l’espérance !

L’Afrique, un continent pauvre mais, grâce à ses atouts, un continent d’avenir. Ça, le Pape François en est convaincu. Et, au tréfonds de son cœur, l’Afrique et son développement occupent une place de choix. Devant son hôte de marque venu du Bénin, l’occasion était donc bonne pour que le chef de l’Eglise catholique puisse partager sa réelle préoccupation, ses convictions et ses solutions. Elles se résument en quelques mots : un changement de paradigmes pour l’Afrique.
A première vue, l’appel du souverain pontife n’a rien d’exceptionnel. D’ailleurs, à ce sujet, l’unanimité est faite. Mais, à l’analyse, entre ce discours papal et l’audace pour s’affranchir des paradigmes rétrogrades, le fossé est grand. Pourtant, il n’y a pas d’autre choix que l’impérieux bond si tant est que le continent noir tient à retrouver et emprunter la voie du salut.
Tout simplement, pour une Afrique debout et fière d’elle-même, il faut changer les paradigmes. Ou, en termes clairs, opérer, quand il est encore temps, les réformes idoines et surtout, définitivement bannir les gâchis et la corruption érigés en systèmes. A cet exercice, certaines gouvernances en Afrique s’adonnent déjà. Avec la bénédiction du Saint père, Patrice Talon, de retour du Vatican, devrait, sans aucun doute et dans ce sens, accélérer les pas.
Sinon, pour le Bénin en particulier et l’Afrique en général, le retard est criant. 58 ans d’indépendance en moyenne et nous voici toujours à la traîne. Malgré une démographie aujourd’hui enviée, les bras valides à foison et la richesse du sous-sol, le continent cher au Pape François verse encore dans la précarité et le dénuement. Après les tristes épisodes de l’esclavage et de la colonisation, il n’a jamais véritablement réussi à regagner sa fierté et sa dignité.
Alors, à moins qu’il ne soit pour l’injustice et la marginalisation, la déception africaine ne peut qu’être un souci, de tous les instants, pour le souverain pontife. J’imagine que pour un président qui tient à être porté en triomphe à la fin de son mandat, il l’est encore plus. Et si ailleurs, comme au Botswana, au Rwanda et au Ghana, certains chefs d’Etat ont, contre vents et marées, gagné le pari de changer de paradigmes, au Bénin, il ne dépend d’abord que du chantre du Nouveau départ pour qu’on satisfasse pleinement aux vœux du Pape.
En définitive, seul commandant à bord du navire Bénin et spirituellement armé par l’explicite injonction du Saint père, Patrice Talon sait désormais qu’il est sur le bon chemin. Celui par lequel son peuple s’affranchira du complexe d’infériorité et de la pauvreté qui est avant tout, de l’esprit. Et si généralement, un souverain pontife ne dit rien au hasard, surtout qu’il s’agit du Pape François qui est un grand réformiste, il ne reste alors qu’à Talon de se convaincre davantage que la persévérance est la clé de la réussite. Et quand le ciel s’en mêle, forcément, elle n’est plus loin.

22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Fièvre hémorragique à virus Lassa. Au Bénin, cette épidémie qui, depuis quelques années, a la très vilaine manie de s’inviter pour troubler la quiétude (...) Lire  

En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)