Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Les pièges de 2016 !

L’oracle n’y peut rien. La présidentielle de 2016 sera l’une des plus indécises de l’ère du renouveau démocratique. Les signes avant coureurs sont là. A quelques mois de l’échéance fatidique, aucun favori ne se dégage. Au sein des chapelles politiques et au niveau des différents prétendants à la magistrature suprême, c’est le branle-bas. L’heure des grands calculs. Mais, sur la route qui mène à la Marina en 2016, la moindre erreur peut être fatale. Longue et parsemée d’embûches, cette route rocailleuse se dessine différemment selon qu’on appartient à la famille Fcbe, à l’Un, au Prd ou encore qu’on est sympathisants des candidatures annoncées d’hommes d’affaires et autres.
D’abord, pour les Fcbe, le nœud gordien à dénouer est celui du dauphinat. C’est un secret de polichinelle que les ambitions présidentielles foisonnent au sein de la famille Cauri. Et sur la bascule du dauphinat, François Abiola et Komi Koutché, actuellement les plus en vue, Lionel Zinsou et Pascal Koupaki se bousculent. Boni Yayi, le leader charismatique des Cauris est poussé à faire un choix cornélien. Le piège du dauphinat est réel. Et du choix de Yayi dépendra en grande partie l’issue de la bataille de 2016 pour les Verts.
Mais, ce ne sont pas les Cauris seules qui ont des pièges à éviter pour s’ouvrir la voie royale en 2016. A l’Union fait la nation, le grand obstacle à franchir est celui de la Candidature unique. Et plus les jours passeront, plus les empoignades entre Eric Houndété et Emmanuel Golou rythmeront l’actualité au sein de la grande alliance de l’opposition dirigée par Bruno Amoussou. Pourtant, pour dévoiler leur porte-flambeau, Bruno Amoussou et les siens n’auront pas d’autre choix que de trancher, au plus vite, dans le vif. Mais, comme chez les Cauris, mettre un terme à la guerre des nerfs à l’Un ne se fera pas sans péril. D’ailleurs, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire et à l’Un, cela passe déjà par le défi de la désignation à l’unanimité d’un candidat unique.
Des pièges sur la route de 2016, il y en a aussi pour le Prd, le plus grand parti de l’heure au Bénin. En l’absence de Me Adrien Houngbédji, son leader charismatique forclos, la grande équation à résoudre par les Tchoco-Tchoco, est aussi celle du soutien à une candidature pour 2016. La dernière université de vacances n’a pas suffi à dessiner le profil idéal, et le règne des hésitations a pris les commandes au sein du parti arc-en-ciel. Mais, le Prd n’aura pas tout son temps pour faire un choix pour la présidentielle de 2016, et son salut ne se décidera pas au jeu de la loterie.
Le dernier et grand piège pour les prétendants à la Marina, c’est la fourberie des clubs électoraux occasionnels et des candidatures satellites suscitées. Les représentants des chapelles politiques Fcbe, Un, Prd à la course de 2016 et surtout les hommes d’affaires ne sont pas à l’abri d’un maraudage saisonnier où les plus dupes se font tout simplement plumer.

7-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité ?
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas ?
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sanglots de Cauris !
18-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Concours de confirmation !
17-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Après la Suisse, à qui le tour ?
17-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un développeur pour Ouidah !
13-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une lutte oubliée ?
13-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le diktat des gros porteurs
12-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le meilleur pour le football
11-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Hadj à l’horizon !
11-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
7-07-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Que le ballon roule !
6-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le social au rang des priorités
6-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’héritage Psd en question !
5-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Sacré sursaut au Bepc !
4-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Prévisions pour 2018 !
3-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ouidah face à son destin
3-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rentrée en septembre !
29-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les bus de la mort
28-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A la Rb comme au Psd… !
28-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1020

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)