Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Nuages sur le 1er Juin !

Trente-trois ans que ça dure ! Mais, autant d’années que ça recule et laisse place au folklore plutôt qu’à cette éternelle et indéracinable vérité : « l’arbre, c’est la vie ». Au Bénin, le 1er Juin, journée nationale de l’arbre est juste bon pour planter et faire des parades officielles. Notre ingéniosité avant cette 33ème édition a même fait germer le projet « Dix millions d’âmes, dix millions d’arbres ». Pourtant, l’insatisfaction quant à l’après reboisement et au visage peu verdoyant, surtout de nos villes, a franchi le seuil de l’intolérable. Pas besoin d’être devin malgré la nouvelle trouvaille pompeusement baptisée projet de « Reboisement intensif » pour affirmer que ce jour, de milliers de plants seront mis en terre mais qu’au bout, le fiasco, j’espère me tromper, serait identique.
Je ne suis pas écolo pessimiste mais notre appréhension se fonde sur un tas de mauvaises habitudes développées et entretenues au fil des années. Les noms des projets de reboisement peuvent changer mais tant que le taux élevé de mortalité des plants, faute d’entretien, ne baissera pas, autant aller se défouler sur d’autres fronts. Sinon, sans forcer une insurrection des consciences, je vois mal comment nos boulevards, du jour au lendemain, seront bordés d’arbres et nos villes parsemées d’espaces verts. En dehors des Ong, des eaux et forêts, qui de façon systématique, pense au reboisement ou à accompagner des initiatives dans ce sens ? Je jette un regard rétrospectif et je ne vois que très peu de bonnes volontés.
Peut-être qu’avec une baguette magique, le projet « Reboisement intensif » mettra hors d’état de nuire l’incivisme des populations et réveillera en eux l’amour pour la nature. Mais, je donne ma tête à couper que d’ici le prochain 1er juin, 60% des Béninois continueront à utiliser le charbon pour la cuisine. Je désespère sur la politique de l’aménagement des forêts classées et protégées qui, malgré leur statut, sont constamment sous la menace de la déforestation. Dites-moi qui arrivera à exorciser les éco terroristes, incapables de respecter les normes à cause de leurs intérêts personnels ?
Depuis 33 ans, on plante des arbres mais, de moins en moins, de maisons en disposent. Je veux cesser d’être Saint Thomas et croire qu’avec le pragmatisme qui guidera les concepteurs du nouveau projet, cette journée nationale de l’arbre ne sera pas une de plus. Déjà, le plus gros défi pour un reboisement intensif serait d’impliquer les communautés locales et davantage sensibiliser les prédateurs de l’environnement. Après, il faut aussi gagner le pari de maintenir le capital naturel en équilibre, c’est-à-dire ne pas consommer plus de ressources que ce que les écosystèmes peuvent fournir. Enfin, même s’il faut déjà saluer l’interdiction de l’exportation du bois, il ne serait pas exagéré qu’une règlementation plus contraignante sécurise nos acquis forestiers. Il est vrai que la révolution n’a pas laissé que de bons souvenirs. Mais, au nom de l’arbre, qui ne retire pas son ombre, même au bûcheron, ne me la faites pas regretter sur le plan du reboisement.

1er-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)