Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Pleins feux sur les douanes béninoises

Elles gagnent en qualité et en crédibilité. Les douanes béninoises s’inscrivent dans une nouvelle dynamique, celle de la modernité et de la transparence. Elle est révolue, la période où les douaniers étaient considérés comme les seigneurs de la République. Lentement mais sûrement, les multiples réformes engagées tendent à faire des membres de cette corporation très prisée de banals fonctionnaires. Compte tenu des constats pas toujours agréables qui décrédibilisent la fonction, la réflexion se mène depuis plusieurs années pour lui redonner valeur et prestance. C’est dans cet ordre d’idées que les actions engagées sont déclinées en cinq axes majeurs à savoir la modernisation des procédures et structures de la douane, l’optimisation dans la mobilisation des recettes, la célérité des opérations, le renforcement des capacités des ressources humaines et enfin l’accroissement de la satisfaction des attentes des autorités et des clients.
Ces objectifs vont de pair avec la vision qui consiste à « faire de l’administration des douanes, une institution moderne, performante et transparente qui contribue à la création des conditions favorables à la mobilisation des recettes, à la fluidité du commerce et au développement économique et social du Bénin ». Telle que déclinée dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag), la concrétisation de ces bonnes intentions exige un engagement continu et sans faille de tous les acteurs. C’est à cette tâche que s’attelle Charles Inoussa Sacca Boco. Depuis sa prise de service intervenue le 13 avril 2017, le Directeur général des douanes et droits indirects s’investit pour l’aboutissement des réformes. L’amélioration progressive et continue des prestations des disciples de saint Mathieu est son leitmotiv. De par son dynamisme, l’homme démontre que le gouvernement ne s’est pas trompé en faisant appel à ses compétences.
En complicité avec ses pairs, dans la discipline, le respect des textes en vigueur et du code d’éthique et de déontologie, Charles Inoussa Sacca Boco veut redorer le blason des douanes béninoises. C’est ainsi que dans l’optique d’obtenir une certification internationale, un audit diagnostic a été commandité. Les conclusions des experts ont relevé des points forts, d’énormes opportunités mais aussi des dysfonctionnements qu’il a fallu corriger par une série de réformes, de formations et de sensibilisation du personnel. Tout cela a payé puisque la certification ISO 9001 version 2008 a été décernée à la douane béninoise en juillet 2017. L’intensification des efforts a abouti à une nouvelle certification obtenue seulement la semaine écoulée : il s’agit de la norme ISO 9001 version 2015. Tout ceci témoigne de la bonne santé de cette régie financière dont la principale raison d’être est la mobilisation des recettes.
Ce nouveau statut acquis il y a quelques jours accorde des avantages majeurs à la douane dont les plus importants sont la reconnaissance internationale du savoir-faire de l’organisme, la crédibilité auprès des bailleurs et autres partenaires ainsi qu’une meilleure adhésion du personnel. Ce processus de modernisation a permis à l’administration des douanes de renforcer son organisation du travail, d’instaurer le contrôle permanent de la conformité des livrables, d’effectuer l’évaluation systématique des performances, d’améliorer le système de communication et d’assurer la continuité du service par une gestion optimale des ressources. Par ailleurs, l’engagement de la direction générale de lutter contre les tracasseries douanières sur nos corridors se traduit par la mise en place d’un numéro vert. Cette administration qui était considérée jadis comme un couvent, est maintenant ouverte au public. « Se moderniser pour mieux servir », tel est le nouveau slogan des disciples de Saint Mathieu. Reste à espérer que tout cela dure et profite aux Béninois.

9-10-2018, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)