Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Sacrilège à l’ex Homel !

Désagréable nouvelle à l’ex Homel ! Depuis deux longues semaines, l’impensable pollue l’air et aiguise la curiosité. A l’Hôpital de la mère et de l’enfant, les joyeux cris de bébés sont interdits. Ce n’est pas une blague. Privé de tous ses atouts opérationnels, le centre de santé de référence en santé maternelle et infantile est désormais une épave. Trois blocs opératoires mais, aucun fonctionnel. Un pour cause d’incendie en Juin 2015, le deuxième en panne depuis des lustres et le dernier pour défaut d’un lit d’à peine 10 millions. Conséquence, les salles d’accouchement, de dilatation et de stérilisation sont désespérément fermées. Pardonnez cette comparaison mais, presque comme deux gouttes d’eau, la maternité Lagune ressemble désormais, je ne dirai pas à un cimetière, mais à un monastère.
On croit rêver. Pourtant, c’est bien vrai. Déjà deux semaines qu’à l’ex Homel, les mamans et les nouveau-nés paient, au prix fort, une gouvernance sans queue ni tête. Sinon, rien ne justifie que le Centre hospitalier universitaire de la mère et de l’enfant en soit brusquement arrivé à une situation de défectuosité de tout son plateau technique. Depuis plusieurs années, deux des trois blocs opératoires étaient déjà en panne.
De ce fait, le seul disponible supportait toute la charge de travail. Au moins 45 accouchements par jour. Toutefois, il y a des dizaines de millions de Francs Cfa en jeu chaque semaine. Malgré ça, les gestionnaires de la maternité Lagune, qui ne doivent pas se plaindre de moyens, n’ont pas anticipé sur l’évidence. Que Dieu, le créateur nous épargne d’aussi indignes comportements contre l’humanité. Et, qu’il pardonne à ceux qui, sans préavis, ont privé des parturientes de donner la vie en toute quiétude.
Tout d’abord et c’est un axiome : Pas d’anticipation, pas de bonne gouvernance. Alors, je tombe des nues qu’à cause de dix petits millions, l’ex Homel n’offre plus ses services. Et quand il s’agira que l’Etat prenne ses responsabilités, il y aura des mufles pour brailler. Ce n’est pas à moi de dire que comme au Cnhu-Hubert Koutoucou Maga, l’ex Homel a besoin d’une thérapie de choc.
Mais avant, il faut, en procédure d’urgence, aider l’hôpital ‘‘Lagune’’ à s’équiper et renaître de ses cendres. Car, indéfiniment, les prédisposés bébés ‘‘lagunaires’’ ne peuvent pas attendre. Au risque que les autres centres hospitaliers de Cotonou ne soient durablement débordés par les accouchements et que la pression des surplus de l’ex Homel ne débouche sur des dégâts, arrêtons avec l’apathie. Il n’a rien de mieux que d’offrir de bons soins aux femmes enceintes et à celles qui accouchent.
Franchement, dans l’intérêt de la nation, tirons l’Hôpital de la mère et de l’enfant de sa léthargie. Seulement, celles qui s’agitent pour la parité et l’émancipation féminine doivent être les premières au front. C’est dans ce genre de situation, qu’on veut les voir et à ce carrefour, on les attend.

15-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)