Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Un calendrier pour les réformes !

Juste urgent et primordial. Dix mois après le plébiscite du candidat du ‘‘Nouveau départ’ par les Béninois, l’absence, jusqu’ici d’un calendrier des réformes, ravit étrangement la vedette aux plus grosses désillusions. Sans aucune planification dans le temps, pour gagner en efficacité, le régime en place déroule certes son programme d’actions mais, traîne les pas sur les priorités du peuple et amplifie son attentisme. Jusqu’au risque de tomber dans les périodes où les tumultes politico-sociaux ne permettront plus aux réformes de ne pas être avortés, ratées ou remballées, le temps d’agir ne peut plus attendre.
A donc trop lambiner et ne pas produire alors qu’il est encore temps, un échéancier raisonnable des réformes, le chantre du Nouveau départ se condamne, lentement mais sûrement, à l’impuissance et à une fin de quinquennat problématique. Et quand, il est dit et écrit que les réformes sans révolte et inclusives sont le soubassement des progrès sociaux, il faut même applaudir l’impatience et le dépit des masses populaires. Ainsi, ne concevons-nous pas qu’en ce qui concerne la réforme du système éducatif, la plus importante aux yeux de tous, elle attende indéfiniment de savoir quand et par où elle commence ?
Sinon, on a beau avoir un bon système partisan, des institutions de qualité, sans l’école, la vraie, pour un Nouveau départ, autant en emporte le vent. Par surcroît, promesse fut faite par l’actuel locataire de la Marina, pour renforcer la compétence et la compétitivité des diplômes béninois, que l’école devienne bilingue et prennent en compte l’initiation à l’informatique dès le primaire. Toujours est-il que dix mois après, même pour réguler sur le niveau de base des enseignants et arrêter la prolifération des écoles privées aux qualités douteuses, demain n’est pas la veille !
Janvier est passé et les grandes manœuvres pour accoucher d’indispensables réformes tardent à pointer le bout de leur nez. A part, celles, fruit des travaux de la commission Djogbénou qui étonnamment se refusent de prendre le chemin de l’hémicycle et prolongent leur séjour dans les tiroirs, plus rien à l’horizon. Pourtant, comme l’école, l’administration publique, une autre tare du pays, s’agace de connaître avant qu’il ne soit trop tard, sa révolution. Et, ce n’est pas tout. Pour une flexibilité dans les rapports employeurs-employés, le désuet droit du travail au Bénin clame son actualisation. N’oublions également pas, les réformes pour le renforcement du système de santé, de la sécurité sociale. La liste n’est pas exhaustive. Mais, allons aux réformes, commençons par les plus importantes, associons les matières grises et surtout, fixons un chronogramme pour chacune d’elles. Enfin, pour que sur la voie du développement, cessent les rendez-vous manqués.

31-01-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)