Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Zèle en mode Toboula ?

Les syndicalistes ont trouvé leur nouveau punching-ball. Modeste Toboula. L’indiscret préfet du département du Littoral et ancien Secrétaire administratif de la Coalition des organisations syndicales de l’administration publique (Cosynap) focalise, depuis sa nomination, les attentions. Des mesures à polémique. Des actions fortes à controverse. Passé de l’autre côté de la rive, l’ancien tonitruant syndicaliste est devenu le bourreau des seigneurs de l’incivisme, de l’insécurité et de ses anciens amis, champions en protestation.
Et évidemment, depuis son entrée en scène à la préfecture, les gentils qualificatifs de ‘‘zélé’’ et ‘‘d’agité’’ collent à la peau de l’hyper actif Toboula. Une lettre de demande d’explication au maire de Cotonou, Léhady Soglo sur les raisons qui expliquent son absence à la cérémonie de sa prise de fonction le 28 juin 2016. Une interdiction, depuis le 18 juillet 2016, d’accès des engins à deux, trois et quatre roues et des gros porteurs aux différents marchés de la capitale économique du Bénin. L’arrêté préfectoral en date du 7 juillet 2016 portant interdiction d’occupation des trottoirs et autres emprises dans la ville de Cotonou. Dernier acte en date, la triste paternité de la répression de la marche des étudiants.
L’incompréhension s’installe. Les condamnations se multiplient. Mais, Modeste Toboula a-t-il, sur toute la ligne, tort d’affirmer et de faire respecter l’autorité de l’Etat ? La fermeté, par exemple, face aux effrontés violeurs de la ‘‘ligne rouge’’ et des règles sécuritaires serait-elle un vice ? Les avis sont partagés. Toutefois, la conscience collective digère péniblement l’irruption des forces de l’ordre à la bourse du travail pour mater les tenaces étudiants et l’inutile brouille de début de fonction avec le maire Léhady Soglo. Circonstance aggravante selon les détracteurs du préfet, une incompréhensible précipitation dans la prise de décision d’interdiction de la zone commerciale aux engins.
En somme, Toboula fait régner sa Rupture. La gestion de la préfecture du Littoral s’en ressent. Mais, il y a une ligne rouge à ne pas franchir par le préfet à polémique : la violation des libertés fondamentales. Déjà un zèle en mode Toboula ? Je préfère, pour le moment, donner ma langue au chat et espérer que les Cotonois n’assisteront pas, en définitive, au mimétisme de l’inhumanité de l’ex préfet Placide Azandé et à une fougue juvénile inconséquente. Une jeunesse qui rassure. Le nouveau départ l’exige. Et à la fin de son passage à la préfecture du Littoral, Modeste Toboula pour s’épargner les remords, doit faire preuve de compétence, de rigueur mais surtout d’une grande prudence.

28-07-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)