Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le dernier sacerdoce de Houngbédji !

L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une exploitation maximale. La preuve, depuis la présidentielle de 2006 et surtout en 2011, le candidat surnommé « un étudiant, un ordinateur » en a fait un défi. Tellement, ce secteur et surtout la richesse technologique du jeune béninois lui tiennent à cœur, qu’il a décidé d’y consacrer ses derniers jours. Et oui, fidèle à sa logique, l’homme politique Houngbédji s’est revêtu de son plus joli manteau de défenseur de la cause Tic à travers une fondation pour le numérique et la jeunesse.
C’est un secret de polichinelle. L’avenir de demain, c’est le numérique. Déjà, il guide le monde d’aujourd’hui et est l’ultime outil pour davantage le développer. Il ne fait donc l’ombre d’aucun doute, la mission que s’est assignée le président Houngbédji est noble. Son ardeur, les années n’ont pu l’émousser et son initiative vient à point nommé. Une fondation pour servir la cause du développement et donner un peu plus de relief à la vision de faire du Bénin, l’économie numérique la plus dynamique de l’Afrique, il faut l’initier.
Plus encore, elle est en phase avec la vision du gouvernement qui, d’abord, a créé un ministère du numérique et s’est engagé à développer un centre d’innovation technologique. C’est dire que la Fondation Adrien Houngbédji pour le numérique et la jeunesse est un plus à ce que fait déjà l’Etat.
Cependant, le gros challenge de la Fondation Houngbédji est d’imprimer aux jeunes boursiers béninois, la culture du profit par le numérique. Inutile d’insister que beaucoup et honnêtement, ils peuvent gagner de l’argent par les Tic. D’ailleurs, le secteur est aujourd’hui porté vers la création de richesse et d’emploi. Il suffit de se faire former, d’initier, et des Tic, d’en faire une bonne utilisation.
D’où, la mission d’éveilleur des consciences de la fondation est la bienvenue. Surtout, il plaira aux pouvoirs publics, son soutien aux initiatives d’intégration du numérique dans l’éducation, la santé, l’agriculture, le commerce, l’environnement, les arts et la culture. Sans oublier, la promotion des Tic au sein de la jeunesse béninoise et africaine.
En somme, l’importance du numérique n’est plus à démontrer. Carrément, c’est une source de bonnes affaires. Et déjà, il y a des internautes qui ne vivent que de leur blog. Certainement, Houngbédji ne le fait pas exprès. Il a choisi sa façon à lui de marquer un peu plus l’histoire. Nous autres, notre souhait est que les fruits tiennent la promesse des fleurs. Qu’avec la convergence des énergies vers le numérique, le E-learning, le E-Commerce et les applications par lesquelles on peut gérer ses activités commerciales, soient choses facilement accessibles.
Et comme demain, c’est maintenant, alors, vivement une jeunesse formée, consciente et prête avec Houngbédji à relever le défi du numérique. Enfin, ceux qui veulent assurer leur avenir, devraient se le tenir pour dit : le savoir est un pouvoir qui surmonte les obstacles et qui te donne le savoir t’a tout donné. Houngbédji ne leur dira pas plus. Mais n’empêche que d’autres fondations du même genre, les jeunes en redemandent. Encore et encore !

17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)