Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : A l’heure des impondérables !

La présidentielle de 2016 n’est toujours pas vidée des inconnues politiques qui entretiennent la grande incertitude. A environ deux mois du scrutin, les spéculations tiennent sur de choses précaires et absolument rien n’inscrit les tractations dans une dynamique stable. La logique électorale est celle que les impondérables risquent de troquer contre des évidences opportunistes de la campagne. S’il est presque impossible de parier sur l’issue du vote, on doit concéder que de moindres détails peuvent faire basculer la victoire dans un camp ou dans l’autre.
La politique est mollement balancée sous l’effet de ces inconnues dont l’exploration devient un élément dans les prophéties. Au-delà de la position très attendue des grands partis et alliances de partis, certaines situations modifieront les prévisions. A quelque exception près, les écuries politiques ne sont pas à l’abri de graves secousses. Le risque de crise est très élevé. Les agitations dans les allées partisanes sont un mauvais présage. Minés par de querelles de clocher et la guerre de leadership, quelques regroupements semblent s’exposer au séisme.
On devra particulièrement suivre l’évolution de la situation dans les conglomérats en ébullition ou ceux qui laissent répandre l’écho du refrain des hypocrites. Les regroupements accouchés dans les ferveurs des législatives sont génétiquement souffrants. Le pronostic vital de certaines de ces alliances est même engagé. Sortis avec quatre députés, les jours de Fdu de Mathurin Nago semblent comptés. Elle ne peut échapper à l’hémorragie après le départ déjà acté de l’honorable Agbélessessi. Le poids lourd de Lokossa, l’ancien maire Dakpè Sossou est aussi annoncé partant. Et l’exode ne devrait pas s’arrêter là. Quelle longévité pour la Fdu ?
Touchée par le virus de la division, l’Alliance Soleil a perdu le Général Robert Gbian, présidentiable désormais détaché du grand ensemble pour l’aventure électorale en solo. Au gouvernail du navire, Sacca Lafia n’est apparemment pas intimidé par la défection de GGR ni impressionné par la menace de tempête sur l’Alliance. La solidarité et la force encore vantées vont-elles résister à la tourmente de la campagne pour la présidentielle et à l’épreuve des choix politiques ? Avec deux députés arrachés de haute lutte, l’Alliance Eclaireur paraît déjà trop friable pour ne pas connaître une fragmentation. Mais la petite fissure vient du maire de Houeyogbé, Cyriaque Domingo récupéré par un présidentiable du monde des affaires.
L’Union fait la nation (Un) se mue en une équation à plusieurs inconnues. Le destin de cette grande coalition de l’opposition peut avoir une influence sur les résultats du marathon de la présidentielle. Si l’Un explose, la ruée de ses ténors vers les anciens sponsors de la politique aura son impact. Une grosse inconnue est liée à la réaction des candidats à la candidature interne en cas d’option externe.
Le fléau qui dévaste les alliances n’épargne pas les partis. La Rb bouillonne. Son sort pèsera sur la présidentielle. Si le duel annoncé au sommet du parti débouche sur la bipolarisation interne, la crise aura d’influence sur la courbe des soutiens dans le grand brouillard de la présidentielle. L’effet de la solidarité conservée n’aura en revanche pas la même charge politique sur la destinée de la présidentielle.
Dans quel état seront les partis et alliances de partis après l’exercice périlleux du choix de candidats à la présidentielle ? En bonne santé, en agonie ou morts ? Tous ou presque semblent atteints. Seul le diagnostic fait la différence. Pour certains, le mal est incurable. Pour d’autres, la guérison dépendra de la thérapie choisie. Le 06 avril 2016, le nouveau président sera investi. C’est finalement la seule certitude.

17-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)