Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Candidatures en Or !

La présidentielle de 2016 ne dérogera pas à une tradition qui consacre une foule de prétendants dans le starting-block. Face à l’évidente inflation de candidatures et au flot de l’embrouillement, des préjugés s’établissent mécaniquement. On s’interroge sur la qualité des candidats et le rythme de la course à la succession de Boni Yayi. Les commérages se répandent sur le poids électoral et la capacité des présidentiables à prendre le relais au sommet de l’Etat, dans les lambris dorés de la Marina. Le destin d’une nation peut dépendre d’un jour, disait Napoléon à Sainte Hélène. Le 28 février prochain, les électeurs prendront la jauge de crédibilité pour faire le premier tri ou trancher d’emblée.
Effrayée par la pléthore de candidatures annoncées, la nation semble se laisser embarquer dans l’entreprise de dénonciation de la vacuité des présidentiables. On évoque le vide, et l’appréhension nationale se développe sur la folle accusation de médiocrité. Une désaffection des électeurs se construit insidieusement sur les conclusions hâtives et les convulsions tendancieuses. Le coup de pinceau de l’opinion a permis de tout peindre en noir.
Et pourtant, au-delà de la masse de candidatures et effectivement de l’irruption des menus fretins dans la très sérieuse compétition, nous avons le trop plein de profils intéressants. Dans le lot, figurent des candidats capables de gouverner n’importe quel pays au monde. De vrais présidentiables dotés des atouts qui résistent à l’examen du doute et susceptibles de générer le vote rationnel.
Sur la liste, on retrouve l’ancien premier ministre Pascal Irenée Koupaki réputé pour son sens de développement. Sa campagne axée sur l’idée originale de la nouvelle conscience révèle toute sa classe. Technocrate pur-sang, issu des milieux de la finance, son passage éloquent à la Bceao à Dakar fait de lui une fierté nationale. Son successeur à la primature Lionel Zinsou, le candidat de Boni Yayi, a un très bon profil. Le Franco-béninois incarne une mine d’expériences. Son carnet d’adresses fourni et ses multiples entrées lui ont forgé une notoriété mondiale. Dans la même veine, Abdoulaye Bio Tchané, ancien président de la Boad et ancien Directeur Afrique du Fonds monétaire International (Fmi) tient la corde. Sa présence dans le fauteuil le plus convoité de la République ne sera pas un scandale.
Les opérateurs économiques engagés dans la bataille politique de la présidentielle ne tarissent pas d’arguments. Sébastien Germain Ajavon et Patrice Talon ont, au plan africain, une visibilité qui légitime leur ambition. Les anciens sponsors politiques, désormais dans le feu de l’action, ont des atouts pour être au gouvernail de la République. Symboles de la réussite économique, les deux icônes de la sphère des affaires, ont l’étoffe de présidentiables.
Pour le Général Fernand Amoussou, l’expérience continentale de l’Onuci et les connaissances acquises dans les allées de l’Onu restent des ingrédients de charisme qui crédibilisent la candidature de l’ancien chef d’état major de l’armée. L’autre candidat sorti de l’armée, le Général Gbian, au poste de deuxième vice-président du Parlement, n’a qu’à faire valoir son ascension à l’hémicycle pour justifier ses envies. Golou, moulé dans l’internationale socialiste y tire une visibilité politique. Hissé à la 1ère vice-présidence de l’Assemblée nationale, Houndété qui côtoie le perchoir, peut légitimement viser plus haut. Le député Aké Natondé , deux fois ministre et son ancien frère de la maison cauri, Chabi Sika , tous en mode solo , devront planer sur leur parcours.
La présidentielle de 2016 ne souffre visiblement pas de candidatures haut de gamme. Même si le chapelet de noms à égrener témoigne de la cacophonie des ambitions. Il ne reste que les combinaisons politiques pour désigner le prochain locataire de la Marina, le fameux successeur de Boni Yayi.

27-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’essentiel ! Constamment, il est menacé et sacrifié sur l’autel du moi et des divergences politiques. A l’esprit, et avant de poser tout acte (...) Lire  

En vérité : Juridisme anti développement (...)
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches !
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag !
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Style sur mesure !
10-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Flirts d’ados !
7-04-2017, Naguib ALAGBE
Tribune verte : Un an, et après ?
6-04-2017, La rédaction
En vérité : Au cœur de l’an 1 !
6-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Pagaille à Glo-Djigbé !
30-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Révision en expansion !
29-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’erreur d’un remaniement
29-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans le vif du sujet !
20-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Etape Hémicycle !
16-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
16-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fin de péril pour une Venise !
15-03-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 960

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)