Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Enfin ça bouge !

L’apathie ambiante cède progressivement à l’emballement dans le monde politique. Accusés de s’enfoncer dans un sommeil profond, les acteurs du landerneau se réveillent et jettent le masque. Pressés par le temps et la phobie des énigmes, les animateurs de l’arène passent de l’ombre à la lumière. Et la mue se fait avec des séquences tumultueuses. Sous une pluie de déclarations de soutiens et d’annonces de candidatures, le climat vire à la clarification politique.
La République bascule inexorablement dans l’ambiance préélectorale. En attendant l’entrée dans le décor des cadors du Prd, de la Rb et de l’Un, des acteurs de rang ont bousculé le suspense. Tout en mouvement, la jungle politique promet des situations renversantes. Le bal politique offre déjà de gros frissons. Les consignes fusent de toutes parts.
Des mouvements dans les allées politiques sont conclus par des annonces. L’Udbn a dévoilé son choix. L’And de Valentin Aditi Houdé est passé à l’action. A vive allure, Yacoubou Malehossou s’est rendu à Djeffa. Le nouveau transfuge de la Rb a rompu les chaines partisanes pour assumer une autonomie en pleine saison présidentielle. L’Alliance Soleil de Sacca Lafia affiche, dans le tumulte, ses nouvelles couleurs. Wologuèdè à la touche Zéphirin Kindjanhoundé déménage. Dans la ville historique d’Abomey, une dizaine de conseillers transfuges de la Rb ont cessé de faire la fine bouche devant les opportunités électorales. L’Usp Alléluia de Jonas Gbènamento s’est déjà aligné. L’ancienne ministre Christine Ouinsavi jette son dévolu sur Pik. L’érosion du temps déclenche une avalanche de ralliements.
La présidentielle soulève les vagues de l’océan politique. Longtemps tétanisée par l’enjeu, Fcbe, l’alliance phare de la mouvance, sous l’aiguillon de Boni Yayi, chante timidement le refrain Zinsou. Il ne reste que la campagne électorale pour que les cauris tentent de vendre le candidat imposé par la couronne. Dans l’attente irrespirable des primaires, l’Un connaît de grosses agitations. La rivalité Golou-Houndété masque le va-et-vient dans les souterrains et les enjambées pour une candidature à l’externe.
Et puis, il y a ceux qui ont alerté les médias avant de faire marche arrière et d’avorter leur déclaration officielle de soutien. Et d’autres, plus agités que pragmatiques, alimentent le vacarme. Les effets d’annonce contribuent à la grande pollution politique. Heureusement, certains candidats avancent en plein jour et sans état d’âme. Pascal Irénée Koupaki en est une illustration vivante. Porté par la Nouvelle Conscience et ses pèlerins, l’ancien premier ministre est officiellement dans la course.
La saison est définitivement lancée. Ce mois de décembre, sauf absurdités politiques, devrait consacrer la fin du suspense. Très attendu, le géant Prd ne pourra continuer à garder le couvercle sur l’eau en ébullition. Le mutisme de l’arc-en-ciel nourrit les rumeurs. Et son leader, président de l’Assemblée nationale, semble tenir la dragée haute devant les multiples offres politiques.
Sur le terrain, la surexcitation est perceptible. A un point de non retour, Abdoulaye Bio Tchané (Abt), les Généraux Robert Gbian et Fernand Amoussou, Aké Natondé, Chabi Sika, … répandent la chaleur des joutes. On est déjà embarqués pour la présidentielle de 2016. Technocrates, opérateurs économiques, acteurs politiques et Généraux sont dans la course.
Enfin, les choses s’accélèrent. Malgré les certitudes tombées ces derniers jours des cimes politiques, le scrutin reste chargé de grandes inconnues. Impossible de faire des pronostics sur les directions que prendront les partis et alliances encore asservis au silence. Ça bouge néanmoins. La situation ne tardera pas à se décanter. C’est une certitude.

1er-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Quelle échéance pour la Cité ministérielle ?
23-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est la saison du lancement des grands travaux. Après deux ans et demi d’exercice du pouvoir, Patrice Talon est plus que jamais déterminé à marquer (...) Lire  

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le combat contre la faim
10-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Lépi actualisée à consulter !
9-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Enfin, l’énergie solaire !
5-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Yayi sort le grand jeu
3-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cyclique intoxication !
3-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Regards sur la 7ème législature
1er-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
28-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : L’alibi Fitness !
28-09-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
27-09-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1470

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)