Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Fermer la parenthèse Ajavon !

Le magnat de la volaille a passé sa sixième nuit en garde à vue. Sébastien Germain Ajavon est toujours immobilisé dans l’affaire de 18 kg de cocaïne retrouvés dans un conteneur. Interpellé depuis vendredi, l’homme d’affaires, patron du patronat broie du noir alors que l’horizon tarde à se dégager. Annoncé comme le feuilleton politico judiciaire de la rupture, l’histoire de cocaïne met la nation en état d’alerte. Surtout que ASG devient le héros du cinoche de fin d’année. Héros malgré lui puisque des personnalités de haut rang ont sonné le tocsin.
Il n’y a pas de vague bleue mais une levée de boucliers haut de gamme pour le géant de la sphère économique. Des acteurs de l’histoire du renouveau démocratique prennent la défense de l’ancien candidat à la présidentielle. On savait que l’arrestation du milliardaire allait faire trembler la République. La montée d’adrénaline chez des têtes d’affiche n’était pas systématiquement acquise. Nicéphore Dieudonné Soglo, Robert Dossou et Albert Tévoêdjrè ont remis les pendules à l’heure dans un dossier qui fait jouer le temps contre l’illustre gardé à vue.
L’ancien Président Soglo n’a pas fait mystère de sa soif de voir Ajavon sorti des liens de la détention : « Il est inadmissible que cette situation continue », s’irrite l’homme d’Etat, et d’indiquer que Patrice Talon a « la possibilité d’arrêter ce "bordel" et faire libérer Sébastien Ajavon ». En crue d’exaspération, Soglo n’a pas porté la cagoule de l’hypocrisie mais oppose le langage de vérité à une affaire jugée ténébreuse.
Robert Dossou et Soglo père partagent la colère dans l’histoire de drogue. L’ancien président de la Cour Constitutionnelle n’est pas allé de main morte pour fustiger la gestion de cette affaire « menée hors de tout professionnalisme ». La conclusion est implacable : « Tout se fait comme si le droit maritime n’existait pas dans cette affaire-là ou comme si Ajavon Sébastien a fait un voyage en portant ses conteneurs dans ses bras, sur son dos ou sur sa tête et on l’a attrapé la main dans le sac » se désole Me Robert Dossou. Plus qu’une perfusion morale, il s’agit d’une prise de position retentissante en faveur de la libération de l’opérateur économique.
La situation a sorti le renard de Djrègbé de sa tanière. Albert Tévoêdjrè ou plutôt le frère Melchior est préoccupé par les nuages qui s’amoncellent dans le ciel de la rupture du fait de l’affaire Ajavon. La paix reste l’enjeu principal. Et l’ancien médiateur de la République vient en colombe pour défendre l’avènement d’un épilogue en fleuve tranquille d’un dossier chargé d’incertitudes.
Finalement, Ajavon peut compter sur des soutiens précieux et espérer un vent favorable. Cette affaire de cocaïne est comme un cheveu sur la soupe. Dans un monde où l’économie est globalisée, la concurrence est le moteur du développement. L’urgence est de vite passer à autre chose et de fermer cette parenthèse inutile. On ne peut faire tourner la machine économique à plein régime sans les puissances financières du pays.
Soglo , Dossou et le frère Melchior font résonner l’écho de la sagesse dans le pays touché par la frénésie d’une curieuse affaire de cocaïne. Le Nouveau départ risque d’être plombé par la polémique sur la garde à vue de l’immense Ajavon.

3-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)